Grande-Bretagne : quand le mariage princier profite à l'économie

Samedi 19 mai, le prince Harry et l'actrice américaine Meghan Markle se diront "oui" dans la chapelle Saint George du château de Windsor. La cérémonie va attirer des dizaines de milliers de touristes. Dans cette commune de la banlieue londonienne, ce mariage est bon pour l'économie.

Voir la vidéo
France 2

À Windsor, ce magasin a flairé l'aubaine. Ici, on peut acheter une pâtisserie à la crème de citron et à la fleur de sureau. Les mêmes saveurs que dans le gâteau de cérémonie. "C'est très bon pour les affaires, car le mariage amène beaucoup de touristes intéressés par la famille royale", raconte Tigan Fuller, une employée de la boutique Fudge Kitchen. Toute la ville profite déjà du mariage princier. Le portrait de Meghan et Harry est présent dans les assiettes ou encore dans les cappucinos. C'est un succès pour tous les produits dérivés qui profitent aux vendeurs.

Un mariage qui profite aussi à l'économie californienne

"L'événement va générer plus de 300 millions d'euros dans le secteur du voyage et du touriste", explique Richard Haigh, directeur général Brand Finance. Au total, le mariage royal va rapporter un milliard d'euros à l'économie du pays en 2018. Mais la nouveauté, c'est qu'avec Meghan, les bonnes affaires vont jusqu'en Californie, terre natale de la future mariée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le prince Harry aux côtés de sa fiancée, l\'actrice américaine Meghan Markle, le 18 avril 2018.
Le prince Harry aux côtés de sa fiancée, l'actrice américaine Meghan Markle, le 18 avril 2018. (YUI MOK / POOL)