Pourquoi il est étrange d'invoquer Jennifer Aniston pour commenter la rupture du couple Angelina Jolie-Brad Pitt

Depuis l'annonce du divorce du couple le plus glamour d'Hollywood, médias et internautes s'en donnent à cœur joie avec la supposée satisfaction de l'ex-femme de Brad Pitt, l'actrice Jennifer Aniston.

L\'actrice américaine Jennifer Aniston à l\'avant-première du film \"Storks\" à Westwood (Californie, Etats-Unis), le 17 septembre 2016. 
L'actrice américaine Jennifer Aniston à l'avant-première du film "Storks" à Westwood (Californie, Etats-Unis), le 17 septembre 2016.  (MATT WINKELMEYER / GETTY IMAGES / AFP)

Malaise en une du New York Post. Mercredi 21 septembre, le tabloïd américain accorde sa une à la rupture du couple que formaient Angelina Jolie et Brad Pitt (alias "Brangelina") depuis douze ans. Pour illustrer la fin de ce qu'il estime être "le dernier grand couple hollywoodien", le quotidien choisit une photographie de... l'ex-épouse du comédien.

Une Jennifer Aniston hilare afin d'illustrer un sentiment largement prêté à l'actrice : la satisfaction. Car ceux qui suivent – même de très loin – l'actu des people savent que Brad Pitt avait divorcé de l'actrice de Friends par amour pour celle de Lara Croft. Mais il y a de cela plus de dix ans. Certes, internet n'oublie jamais. Mais on vous explique pourquoi il est étrange d'invoquer Jennifer Aniston au sujet de la rupture de "Brangelina". 

1Parce que c'est sexiste 

A chaque évènement dans le couple "Brangelina" (la rencontre, les fiançailles, le mariage...) les réseaux sociaux ressortent le nom de Jennifer Aniston, qui ne peut visiblement pas se défaire de son image de "femme quittée".

L'actrice avait déjà dû se fendre d'une tribune, en juillet, pour dénoncer le sexisme des tabloïds à son égard. A 47 ans, Jennifer Aniston n'a pas d'enfant et les journaux people se jettent sur la moindre petite rondeur (il faut bien la chercher) pour se réjouir d'une hypothétique grossesse. De quoi perpétuer l'idée que "les femmes sont en quelque sorte incomplètes, inabouties, ou malheureuses si elles ne sont pas mariées avec des enfants", dénonçait Jennifer Aniston dans le Huffington Post.

Il en va de même de la limiter à son rôle "d'ex" de Brad Pitt, prétendument éplorée depuis leur rupture en 2005. Une femme reste-t-elle à jamais attachée à son premier mari, quoi qu'il advienne ensuite dans sa vie ? Dans l'avalanche de tweets et de gifs sur la supposée joie de Jennifer Aniston, certains internautes rappellent que le nouvel époux de l'actrice, l'acteur Justin Theroux (de la série The Leftovers) n'a rien à envier, question physique, au premier. Mais, une fois n'est pas coutume, l'acteur reste pour l'instant "monsieur Jennifer Aniston".

2Parce que Jennifer Aniston ne se résume pas à la moitié d'un couple

Avant d'être madame Pitt pendant cinq ans, Jennifer Aniston était d'abord et avant tout une actrice. Cette Américaine native de Los Angeles a incarné de 1994 à 2004 la célèbre Rachel Green de la série culte Friends. Rôle qui lui a valu un Emmy Award, un Golden Globe Award et un Screen Actors Guild Award.

La jeune femme a ensuite poursuivi sa carrière au cinéma, avec 37 films à son actif (sans compter les autres séries et jeux vidéo auxquels elle a participé). Jennifer Aniston s'est aussi lancée dans la réalisation (un court-métrage en 2006 et un téléfilm 2012) et la production. Comme le souligne le Huffington Post, sa filmographie a défilé sur les réseaux sociaux ces derniers jours pour illustrer ses soi-disant réactions au divorce de "Brangelina". 

Jennifer Aniston affiche aussi de nombreux engagements civiques. Soutien de la communauté LGBT, mobilisation contre la pêche aux dauphins, investissement dans des associations caritatives... L'adepte du boudhisme et de la méditation transcendentale rayonne au-delà du monde du cinéma et des tapis rouges. 

3Parce qu'elle-même a tourné la page depuis longtemps (alors on peut faire de même)

Le journal people Us Magazine (en anglais), considéré comme plutôt fiable aux Etats-Unis, donne du grain à moudre dans cette affaire. Une source anonyme affirme au journal que Jennifer Aniston aurait dit à un ami (vous suivez ?) à propos de ce divorce : "C'est le karma !" Et cet ami cité par cette source toujours anonyme d'ajouter : "Elle a toujours eu le sentiment que quelque chose arriverait entre eux. Elle ne pensait pas qu'Angelina était vraiment la bonne. Elle a toujours pensé qu'Angelina était trop complexe pour lui alors qu'il est un type plutôt simple."

Une autre source affirme que Jennifer Aniston est "satisfaite" de cette rupture, mais aussi empathique avec Brad Pitt. "Jen est heureuse et veut qu'il soit heureux aussi."

Jennifer Aniston a en effet l'air heureuse au bras de Justin Theroux. Mais la comédienne n'était pas restée célibataire jusque-là. Elle a connu plusieurs relations avant de convoler en justes noces. On l'a vue en compagnie de l'acteur Vince Vaughn, du top-model anglais Paul Sculfor, et du guitariste et chanteur John Mayer. Bref, de l'eau a coulé sous les ponts, on vous dit. Kapish ? (L'auteure de cet article n'a pas renoncé à ce que Jennifer Aniston soit en fait encore secrètement amoureuse de Ross, enfin David Schwimmer)