Par crainte du cancer, Angelina Jolie a subi une ablation préventive des ovaires

L'actrice a fait cette annonce mardi, deux ans après avoir subi une ablation des seins, en raison d'un risque élevé de développer un cancer.

L\'actrice et ambassadrice de l\'ONU Angelina Jolie visite un camp de réfugiés irakiens, le 25 janvier 2015, à Khanke (Irak).
L'actrice et ambassadrice de l'ONU Angelina Jolie visite un camp de réfugiés irakiens, le 25 janvier 2015, à Khanke (Irak). (SAFIN HAMED / AFP)

Une opération longuement réfléchie. Angelina Jolie a annoncé, mardi 24 mars, dans une lettre ouverte publiée par The New York Times (en anglais), avoir subi, par crainte du cancer, une ablation préventive des ovaires et des trompes de Fallope.

L'actrice a fait cette annonce deux ans après avoir subi une ablation des seins, en raison d'un risque élevé de développer un cancer lié à la présence d'un gène défectueux dont elle est porteuse. "J'ai perdu ma mère, ma grand-mère et ma tante à cause du cancer", rappelle-t-elle dans sa lettre ouverte.

"Ménopause forcée"

Cette opération "est moins compliquée qu'une mastectomie, mais ses effets sont plus sévères", précise Angelina Jolie. "Cela place les femmes en ménopause forcée. Je m'y suis préparée physiquement et émotionnellement", indique-t-elle, tout en rappelant qu'il est "impossible d'éliminer tout risque de cancer".

"Je suis en paix avec tout ce qui doit arriver, pas parce que je suis forte, mais parce que cela fait partie de la vie, conclut-elle. Il n'y a rien à craindre."