Vidéo A la campagne, les bruits de la discorde

Publié
Article rédigé par
France Télévisions

Caquètement des canards, chant du coq... A la campagne, ces bruits provoquent parfois des conflits de voisinage. "Envoyé spécial" revient sur ces querelles alors que l'Assemblée vient d'adopter une loi destinée à préserver ce "patrimoine sensoriel".

Des canards qui caquettent dans une basse-cour, le chant du coq au petit matin, les cloches du village qui sonnent… Autant de bruits qu’on retrouve à la campagne et qui irritent certains citadins venus s’y installer.

Sur l’île d’Oléron, le coq Maurice indisposait tellement ses voisins qu'ils ont porté plainte pour tenter de lui clouer le bec. Une affaire qui a semé la zizanie sur l'île.

Protéger le "patrimoine sensoriel" des campagnes françaises

Dans les Landes, c'est le caquètement d'une centaine de canards qui a semé la discorde. Les voisins de la fermière ont demandé l’érection d’un mur anti-bruit et porté l'affaire devant le tribunal. Dans les Cévennes, une vacancière de la région parisienne s’est plainte au maire du village des cloches qui tintaient à 7 heures du matin…

Afin de favoriser le vivre ensemble dans les territoires ruraux et mettre un terme à ces querelles de voisinage, le Sénat a définitivement adopté, le 21 janvier 2021, une loi destinée à protéger le "patrimoine sensoriel" des campagnes françaises.

Une enquête de Kristian Autain, Benjamin Poulain et Raynald Lellouche rediffusée dans "Envoyé spécial" le 28 janvier 2021.  

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Patrimoine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.