Vente des Hospices de Beaune : un nouveau record établi malgré la crise

Un fût de 228 litres, soit 288 bouteilles, a été vendu à un acquéreur chinois pour 780 000 euros.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les enchères des Hospices de Beaune le 13 décembre 2020. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)

Malgré la crise sanitaire et la crise économique, la 160e vente des Hospices de Beaune (Côte d'Or) a établi un nouveau record, dimanche 13 décembre. Un fût de 228 litres, soit 288 bouteilles, a été vendu pour 780 000 euros à un acquéreur chinois qui a voulu conserver l'anonymat. Le précédent record de 480 000 euros, datant de 2015, a été pulvérisé. Le produit de cette vente – les plus anciennes enchères caritatives de vin au monde – sera reversé aux personnels hospitaliers victimes du Covid-19.

Face à la commissaire-priseur, les rangs étaient clairsemés dans les halles de Beaune. Initialement prévue le 15 novembre, puis suspendue, à nouveau autorisée et enfin reportée à dimanche, la vente est une miraculée du Covid-19. Les règles de distanciation ont limité à 171 le nombre des acheteurs présents sur place, contre 600 habituellement. Environ 140 autres acheteurs étaient également connectés par téléphone ou internet. Et une trentaine d'autres ont signé des enchères écrites, précise la directrice générale du pôle Luxe chez Christie's, qui organisait la vente.

Une guitare et un dîner avec Marc Lavoine en bonus

Six cent trente "pièces" de 228 litres étaient proposées à la vente. En 2019, les enchères avaient totalisé 12 millions d'euros (sans les frais). Le résultat total de l'édition 2020 ne devait pas être connu avant tard dans la soirée de dimanche. Mais le record a balayé les craintes des Hospices de voir la vente ternie par la crise et les atermoiements concernant sa tenue. Pour pousser les enchères, Marc Lavoine avait accepté de donner une guitare au vainqueur de l'enchère et de déjeuner avec lui. "Les soignants que nous avons applaudis au printemps, je ne les oublie pas", a déclaré en visioconférence le parrain des enchères.

Denis Valzer, l'administrateur du Comité de gestion des œuvres sociales des établissements hospitaliers publics, chargé de distribuer le produit de la vente, a rappelé, peu avant les enchères, que "55 000 agents hospitaliers ont été touchés par le virus, mais ce chiffre est largement sous-évalué. Dix-huit sont morts, mais c'est également sous-évalué".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Patrimoine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.