Cet article date de plus d'un an.

Une collecte de dons pour la rénovation de la maison natale de La Fontaine

La Fondation du patrimoine et la municipalité espèrent récolter 100 000 euros à l'issue de la collecte organisée le 8 juillet. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Façade de la maison natale de Jean de La Fontaine à Château-Thierry (Aisne). (RIEGER BERTRAND / HEMIS.FR / HEMIS.FR / AFP)

Une collecte de dons va être lancée officiellement jeudi 8 juillet pour rénover la maison natale de Jean de La Fontaine à Château-Thierry, dans l'Aisne, le jour du 400e anniversaire de sa naissance, a annoncé la Fondation du patrimoine.

Une facture de 4,45 millions d'euros

La collecte organisée par la Fondation et la municipalité doit permettre de contribuer à la restauration et à l'aménagement des intérieurs dégradés, ainsi qu'au doublement de l'espace d'exposition. Ce lancement se fera en présence d'Amin Maalouf, membre de l'Académie française et parrain des commémorations.

Le montant global du chantier s'élève à 4,45 millions d'euros. Une première tranche estimée à 2 millions d'euros fait l'objet de cet appel aux dons. L'objectif de collecte est fixé à 100 000 euros.

La maison où il a écrit une partie de ses fables

Jean de La Fontaine est né dans cet hôtel particulier du milieu du XVIe siècle. "On tient toujours du lieu dont on vient", a-t-il écrit. C'est dans ce havre de paix, qui lui est très cher, qu'il va composer une grande partie de ses fables. En proie à des difficultés financières, il sera contraint de se séparer de sa maison à l'âge de 55 ans, mais reviendra fréquemment séjourner dans la ville picarde.

La maison avait été transformée en musée dès 1876. Classée au titre des monuments historiques en 1910, elle est depuis labellisée "Maison des illustres et Musée de France". En 2013, une restauration extérieure a été réalisée. Mais aucune rénovation intérieure. Les salles d'exposition souffrent donc de vétusté (sols, huisseries, fissures, dégradations diverses).

Enjeu économique et touristique

Le musée sera fermé pendant la restauration, de mai 2022 à juin 2024. Sa fréquentation annuelle ordinaire est d'environ 12 000 visiteurs. Il envisage d'en accueillir près de trois fois plus à l'issue du chantier.

Le département de l'Aisne, au nord-est de la région parisienne, possède nombre de richesses patrimoniales et de maisons d'illustres mais est loin d'être une destination touristique connue.

Un Centre international de la langue française voulu par le président Emmanuel Macron doit s'ouvrir dans les prochaines années dans le château royal de Villers-Cotterêts, très dégradé et en cours de rénovation. L'un des objectifs de tous ces chantiers est de relancer l'activité économique et touristique dans la région.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Patrimoine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.