Cet article date de plus de cinq ans.

Un histopad pour visiter l'Imagerie d'Epinal

C'est une petite révolution au royaume des images ! A Epinal le musée de l'imagerie s'est doté d'un "histopad" qui permet au public d'entrer en immersion et d'effectuer une visite enrichie.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'Histopad fait sont entrée au musée de l'Imagerie d'Epinal pour une visite enrichie en informations et en vidéos
 (France 3 / Culturebox)
Depuis le 1er juillet, l’imagerie d'Epinal se visite à l'aide d'une tablette. A son arrivée, chaque visiteur est équipé d'un "histopad" qui lui permet d'enrichir sa visite et de découvrir des explications sur chaque oeuvre exposée mais aussi de zoomer sur des points invisibles à l'oeil nu. 
Reportage : A. Renard / D. Bailly

Une immersion en trois dimensions

Ce procédé révolutionnaire, déjà utilisé à Chambord ou en Normandie, permet à l'utilisateur de réaliser une visite immersive. Le principe de fonctionnement de cette tablette tactile repose sur l'interactivité, la reconstruction virtuelle et la réalité augmentée. 
La découverte de l'aquatype via un bonus vidéo permet de comprendre le fonctionnement de la machine depuis l'ère industrielle. 
Un aquatype exposé au musée de l'imagerie d'Epinal
 (France 3 / Culturebox)

Une tablette unique dédiée à l'imagerie

L'intérêt de l'histopad (développé par société Histovery), est de s'adapter à l'actualité et à l'histoire du lieu. A l'imagerie d'Epinal, les concepteurs ont donc particulièrement développé les vidéos, animations, maquettes en trois dimensions, anecdotes et surtout les jeux de devinettes d'Epinal qui ont fait la réputation de l'Imagerie. 
 (France 3 / Culturebox)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Patrimoine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.