"Tous mécènes", le Louvre lance un appel aux dons pour l'acquisition d'un camée de la Renaissance italienne

Le musée bénéficie déjà du soutien de la Société des Amis du Louvre à hauteur de 250.000 euros, et poursuit parallèlement sa recherche de fonds auprès des entreprises et des grands donateurs français et étrangers pour rassembler les 2,6 millions d'euros nécessaires au total.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Camée de Vénus et l'Amour attribué à Giovanni Ambrogio Miseroni (1551 - 1616) (HERVE LEWANDOWSKI)

Le Louvre a lancé ce mardi 9 novembre sa douzième campagne annuelle d'appel aux dons dans le cadre de son initiative "tous mécènes", pour l'acquisition d'un précieux camée de la Renaissance italienne. Jusqu'au 25 février, chacun peut apporter sa contribution, sur place ou en ligne.

Un million d'euros espéré

Le musée espère recueillir au moins un million d'euros pour l'acquisition du camée de Vénus et l'Amour, attribué à Giovanni Ambrogio Miseroni (1551 - 1616), l'un des plus grands sculpteurs de pierres dures de son temps. L'oeuvre a appartenu à Mazarin puis Louis XIV. S'il était acquis, le précieux camée, taillé en forme de coquillage dans une agate des Grisons (canton suisse) et qui constitue un couvercle, pourrait rejoindre la coupe à laquelle il appartient, réapparue en 1968 dans une vente parisienne, et acquise par le Louvre.

Le musée bénéficie déjà du soutien de la Société des Amis du Louvre à hauteur de 250.000 euros, et poursuit parallèlement sa recherche de fonds auprès des entreprises et des grands donateurs français et étrangers pour rassembler les 2,6 millions d'euros nécessaires au total.

En 2020,  la Grande Allée du Jardin des Tuileries rénovée

L'an dernier, la campagne de dons avait permis de rénover la Grande Allée du Jardin des Tuileries, dans l'alignement des Champs-Élysées, et conçue en 1665 par André Le Nôtre, créateur des Jardins de Louis XIV "à la française".

Les opérations "tous mécènes" totalisent 27.000 donateurs depuis 2010, date de leur lancement, parmi lesquels 11.000 ont participé à plus d'une campagne et 170 donateurs à toutes, selon le musée. Le don moyen est de 170 euros. Le don le plus fréquent est de 50 euros.

La campagne de 2017 est celle qui a remporté le plus franc succès avec l'acquisition du Livre d'Heures de François 1er grâce à 8.500 donateurs et 1,5 million d'euros récoltés.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Patrimoine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.