Cet article date de plus de huit ans.

Tous en Citroën ! les voitures des présidents paradent à Colombey

De la Traction de René Coty à la DS5 hybride de François Hollande, en passant par la SM découvrable de Georges Pompidou et bien sûr les DS du Général, le Mémorial Charles de Gaulle de Colombey-les-Deux-Eglises retrace jusqu'au 31 août la saga des voitures de l'Elysée. Des Citroën pour la plupart, plébiscitées par presque tous les présidents français, depuis 1954.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La DS19 du Président Charles de Gaulle
 (Culturebox / capture d'écran)
L’Elysée a toujours entretenu des relations privilégiées avec les constructeurs français et particulièrement avec Citroën. La marque aux chevrons a fourni aux présidents quelques uns des modèles les plus célèbres de la République.

Reportage : M.Meyer, L.Simondet, L.Klein
Et tous depuis René Coty, chef de l’Etat de 1954 à 1958, à François Hollande, ont durant leur mandat opté pour un modèle Citroën. Des voitures souvent "adaptées" à la fonction, ou au gabarit dans le cas du Général de Gaulle qui ne jurait que par sa DS19. Un modèle qui grâce à sa tenue de route exceptionnelle, lui sauva sans doute la vie lors de l’attentat du Petit-Clamart en 1962.
La DS du Général de Gaulle dans laquelle il se tyrouvait lors de l'attentat du Petit-Clamart, exposée dans sa maison natale à Lille
 (HOUZÉ PHILIPPE / HEMIS.FR      )
Puis il y eu Georges Pompidou, grand amateur de voitures de sport, qui commanda deux exemplaires de SM "Opéra" découvrables pour la visite d'Etat de la Reine d’Angleterre en 1972. Un modèle mesurant 5,60 mètres. Des voitures qui seront utilisées ensuite sous le mandat de François Mitterrand puis de Jacques Chirac.
L'une des 2 SM commandées par le président Pompidou, ici utilisée sur les Champs-Elysées par Jacques Chirac
 (GEORGES BENDRIHEM / AFP       )
Jacques Chirac qui délaissa la XM utilisée par François Mitterrand (qui ne cachait sa préférence pour les Renault), et remis au goût du jour sa voiture préférée, la CX, dès le soir de son élection en 1995 lors d’une course-poursuite mémorable dans Paris avec les journalistes.

Et c’est lui qui en 2005 lança véritablement la Citroën C6 lors du défilé du 14-Juillet. Véhicule utilisé ensuite par Nicolas Sarkozy et maintenant par François Hollande, qui avait toutefois choisi la toute nouvelle DS5 Hybride pour descendre les Champs-Elysées le 14 juillet 2012, mais qui au quotidien roule en C6. Pour l'instant Citroën ne produit pas de scooters...
En 2012 François Hollande a choisi la DS5 Hybride pour descendre les Champs-Elysées pour son premier défilé du 14 juillet en tant que chef de l'Etat
 (ALAIN JOCARD / AFP     )
Seul intermède dans cette saga Citroën à l’Elysée, durant le mandat de Valéry Giscard d’Estaing, qui lui, préférait rouler en Peugeot 604 plutôt qu’avec sa CX officielle qu’il réservait à un usage d’apparat, et dans laquelle il disait se sentir à l’étroit.
 
Exposition "Les voitures de l'Elysée"
jusqu'au 31 août 2014
Mémorial Charles de Gaulle
52330 Colombey-les-Deux-Églises
 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Patrimoine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.