Toulouse : à la découverte de l'exotique musée Georges-Labit

Publié Mis à jour
Toulouse : à la découverte de l'exotique musée Georges-Labit
FRANCE 2
Article rédigé par
M.-C. Delouvrié, D. Breysse, N. Trau, images drone L'Atelier Duho - France 2
France Télévisions

Toulouse (Haute-Garonne) abrite un petit musée où l'on peut découvrir les œuvres réunies par le grand voyageur Georges Labit.

Le musée Georges-Labit est situé au cœur d'un quartier résidentiel de Toulouse (Haute-Garonne). Dissimulé dans la végétation, c'est un joyau inattendu avec sa coupole turquoise et sa façade inspirée de l'art islamique. Cette villa attire 47 000 visiteurs par an. L'ensemble est aussi exotique que l'âme de son créateur, Georges Labit, fils d'un riche commerçant toulousain et grand voyageur. À la fin du XIXe siècle, il crée ce lieu unique alors qu'il n'a que 27 ans. "Il trouvait que la ville avait un esprit étriqué et pas assez ouvert sur le reste du monde", explique Francis Saint-Genez, conservateur du musée.

Mort mystérieuse à 36 ans

Il choisit alors d'exposer au public sa collection personnelle, aussi éclectique que l'étaient ses voyages à travers le monde. Œuvres d'art, objets religieux ou de la vie quotidienne, l'ensemble forme une des plus anciennes collections d'art oriental en France. Petit à petit, la collection s'est enrichie de pièces offertes par des particuliers ou de dépôts de l'État. Le musée comprend désormais une section égyptienne. À 36 ans, Georges Labit meurt subitement dans des circonstances inexpliquées cinq ans seulement après l'ouverture de son musée, aussi singulier que le destin de ce personnage.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.