Cet article date de plus de quatre ans.

Syrie : la mosquée historique des Omeyyades d'Alep endommagée

Une partie de la Grande Mosquée des Omeyyades d'Alep, joyau historique de la deuxième ville de Syrie, a subi d'importants dommages à la suite de combats entre troupes du régime et rebelles
Article rédigé par
franceinfo Culture (avec AFP) - franceinfo
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La Grande Mosquée des Omeyyades d'Alep avant destruction
 (RABOUAN Jean-Baptiste / hemis.fr)

A l'intérieur de cette mosquée construite au VIIIe siècle, puis rebâtie au XIIIe siècle, des tapis ont été brûlés et le sol était couvert de douilles et de vitres brisées. Des reliques appartenant selon la tradition au prophète Mahomet, trois cheveux et un fragment de dent, ont été subtilisés d'un coffret en bois dans une petite chambre de la mosquée. Outre l'architecture superbe de la mosquée, il s'agissait de l'une des principales attractions du lieu saint.

Des livres qui étaient disposés dans des armoires ont également disparu, tandis que des Corans ont été brûlés et déchirés. Des meubles anciens en bois ont été complètement détruits par les flammes dans une galerie située dans la cour de la mosquée.

Alep : ses morts et son patrimoine détruit

Dimanche, l'armée a repris le contrôle total de la mosquée que les rebelles avaient partiellement prise la veille. Alors que l'armée contrôlait lundi entièrement la mosquée, les rebelles détenaient toujours des positions à l'entrée sud du bâtiment.

Le président syrien Bachar al-Assad a formé lundi une commission chargée de restaurer le site, selon l'agence officielle Sana.

La vieille ville d'Alep est classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Un incendie a récemment détruit de nombreux magasins du souk d'Alep, le plus important du Moyen-Orient, situé également dans la vieille ville.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.