Sacré-Cœur : retour sur l’origine d’un monument lié à la Commune de Paris

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
Sacré-Cœur : retour sur l’origine d’un monument lié à la Commune de Paris
France 3
Article rédigé par
A-C.Lambard, P.Guény - France 3
France Télévisions

L'année 2021 marque les 150 ans de la Commune de Paris, une insurrection sociale dans un contexte de guerre civile qui a marqué l’Histoire. Elle a réformé la capitale et le Sacré-Cœur est l’un des vestiges de cette période.

Le Sacré-Cœur domine la capitale depuis sa butte Montmartre. Le monument construit au XIXème siècle est le plus visité de Paris après la cathédrale Notre Dame. Il a été créé pour montrer que la France était la fille aînée de l'Église, une nation pure qui rentre dans l’ordre moral, dans un esprit ouvertement contre-révolutionnaire. Ce sanctuaire consacré au cœur du Christ se devait "d’expier les fautes de la France depuis la Révolution", rapporte Roger Martelli, historien. Pour les catholiques, il s’agit notamment de lutter contre la Commune de Paris, en 1871, lorsque les insurgés s’opposent à l’armée régulière du gouvernement.

Construit dans le berceau de la Commune

C’est à ce moment-là que l’idée de l’école laïque et obligatoire, tout comme celle de la séparation de l’Église et de l’Etat, font leur apparition. Pour mater les idées de la Commune, l’Assemblée nationale lance la construction du Sacré-Cœur, avec une loi d’utilité publique, en 1973. Le choix de la butte Montmartre a été fait pour "occuper l’espace qui avait été celui du début de l’insurrection", explique Laure Godineau, historienne. Le projet qui remporte le concours est celui de l’architecte Paul Abadie, inspiré de la cathédrale de Périgueux (Périgord), avec ses coupoles romano-byzantines.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Patrimoine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.