Cet article date de plus de quatre ans.

"Musée Mémoires 39-45" : le quotidien des soldats allemands dans un blockhaus de la côte bretonne

"Mémoires 39-45" est un nouveau musée qui plonge dans le quotidien des troupes d'occupation allemandes. Installé à l'intérieur même d'un des blockhaus construits sur le mur de l'Atlantique à Plougonvelin dans le Finistère, il invite le visiteur à découvrir l'autre face de l'histoire de la seconde guerre mondiale. Oppressant et instructif.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'une des salles du musée Mémoires 39-45
 (France 3 Capture d'écran)
C'est un peu une plongée dans le côté obscur de la Force. Si le littoral atlantique français compte de nombreux musées dédiés au débarquement et à l'évocation de divers épisodes de la seconde guerre mondiale, ils évoquent le plus souvent le camp des alliés. A Plougonvelin, dans le Finistère, le musée est consacré à la vie quotidienne des troupes d'occupation. C'est un peu le site qui a imposé son thème : il est installé das un ancien blockhaus, l'une des constructions défensives bâties par les prisonniers amenés des pays occupés par l'organisation Todt. 

Reportage : C. Gillard / P. Juvigny / E. Brouillard / S. Richardson

La collection de deux frères passionnés d'Histoire

Du nord de la Norvège à la frontière espagnole, les 12 000 édifices de béton visaient à repousser toute invasion alliée venant de la mer. Sur cinq étages, le musée de Plougonvelin est composé de la collection de deux frères, passionnés d'histoire. Ils y ont aussi reconstitué un abri souterrain semblale à ceux où se réfugiait la population civile lors des alertes aériennes. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Patrimoine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.