Patrimoine : le phare de Cordouan à l'UNESCO ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Patrimoine : le phare de Courdouan à l'UNESCO ?
FRANCE 3
Article rédigé par
F.Nicotra. O.Lenuzza, R.Mathé, France 3 Régions, A.Canestraro - France 3
France Télévisions

Le phare de Cordouan, situé dans l'estuaire de la Gironde, pourrait être inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO. La décision pourrait être rendue prochainement.

Depuis plus de 400 ans, le phare de Cordouan trône au large de l'estuaire de la Gironde. Il indique au marin la route à suivre pour éviter de s'échouer sur les bancs de sable. En 1789, il a été rehaussé de 30 mètres pour culminer à 60 mètres. Augustin Fresnel y installera plus tard sa lentille optique révolutionnaire. Ce qui attire les visiteurs, c'est surtout son architecture Renaissance. Ils sont plus de 20 000 chaque année à se rendre dans ce Versailles des mers. "C'est extraordinaire. La vue et puis l'architecture, c'est magnifique", témoigne une visiteuse.

Faire rayonner l'histoire de France

L'usure du temps et le sel détruisent les pierres. En 2013, un immense chantier de restauration a débuté, les artisans ont dû tailler des pierres à l'identique. Le chantier a coûté plus de 10 millions d'euros. Aujourd'hui, ses défenseurs veulent protéger le monument, mais aussi le site naturel. Le classement par l'UNESCO au patrimoine mondial de l'humanité permettrait au phare de faire rayonner l'histoire de France.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Patrimoine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.