Moselle : un patrimoine écologique insoupçonné reconnu par l'Unesco

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Moselle : un patrimoine écologique insoupçonné
FRANCE 3
Article rédigé par
T.Grosse, L. Jacques, B.Kratschmar - France 3
France Télévisions

Au sud de la Moselle, dans la vallée de la Sarre et de la Seille, se situe un patrimoine écologique remarquable, désormais classé comme réserve naturelle de l’Unesco.  

Pour les agriculteurs locaux, il s’agit d’une reconnaissance de la part de l’Unesco. Au sud de la Moselle, la réserve naturelle, dans la vallée de la Sarre et de la Seille, s’étend sur près de 140 000 hectares. Elle est surnomée le pays des étangs et des forêts. Tout ce patrimoine écologique va permettre d’alimenter plus de 70 projets dans les années à venir comme la préservation des milieux aquatiques, des forêts, des espèces animales. Emmanuel Furteau, le coordinateur de la Réserve de Biosphère de Moselle Sud ajoute que l’objectif est également de favoriser l’agro-écologie, le développement durable, l’éco-tourisme et enfin d’instaurer une recherche scientifique sur le territoire.  

Une volonté datant de 2016  

Cette nouvelle réserve de l’Unesco était une volonté de Pierre Singer, directeur du Parc animalier de Sainte-Croix. Ce dernier souhaitait avant tout sensibiliser à la protection du territoire et de penser aux générations futures. Moselle Sud est désormais la 15réserve naturelle reconnue par l’Unesco en France, la deuxième en Lorraine, après les Vosges du Nord en 1989.  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Patrimoine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.