Marseille : la grotte Cosquer, trésor de l'art préhistorique, aura sa réplique en 2022

L'ouverture est prévue pour 2022 à la Villa Méditerranée à Marseille. Dans l'atelier, qui a déjà oeuvré sur la reproduction de la grotte Chauvet, des dizaines de techniciens travaillent à la restitution de cette cavité exceptionnelle. 

Les parois calcaires d'une grotte immergée à plus de 30 mètres, quelques gravures, on s'y croirait... Et pourtant, nous sommes en Dordogne, dans les ateliers de Arc&Os, entreprise qui a déjà oeuvré à la reproduction de la grotte Chauvet. Des dizaines de techniciens-plasticiens travaillent à la reconstitution de la grotte Cosquer, chef d'oeuvre de l'art pariétal sous-marin. Cinq cent oeuvres ornent cette cavité, découverte en 1991 par le plongeur Henri Cosquer dans une calanque de Marseille. 

Une réplique au plus près de la réalité

Contrairement à la grotte Chauvet, les techniciens n'ont pas pu se rendre dans la cavité originale. Ils travaillent donc à partir de différents éléments, comme des photos, des projections et des relevés en 3D qui ont permis de reproduire à l'identique les reliefs. "C'est un peu compliqué car on a besoin de synthétiser tous les éléments. On a les photos, les projections et notre imaginaire", explique Julie, l'une des techniciennes. "Il faut éviter de faire de l'interprétation, mais parfois on est un peu obligé"

La Villa Méditerranée, écrin de la réplique

L'ouverture au public est donc prévue pour 2022. Et il faudra se rendre à la Villa Méditerranée de Marseille pour la découvrir. À quelques pas du Mucem, ce bâtiment à l'architecture audacieuse a été conçu pour cette nouvelle aventure. Pour découvrir la réplique de cette cavité sous-marine, les visiteurs embarqueront à bord de modules d’explorations pour découvrir un environnement inspiré de l’univers de l’exploration scientifique sous-marine.

L\'atelier Arc&Os travaille à la réplique de la grotte Cosquer
L'atelier Arc&Os travaille à la réplique de la grotte Cosquer (France 3 Aquitaine)