A Saint-Raphaël, le musée Louis de Funès fait un tabac et accueille 67 000 visiteurs en un an d'existence

Louis de Funès reste un des acteurs français les plus populaires. Depuis un an, un musée lui est consacré à Saint-Raphaël, dans le Var. La barre des 50 000 visiteurs a été atteinte en à peine cinq mois d'existence.

France 2

47 ans après le film Rabbi Jacob, le public continue à danser et à célébrer Louis de Funès. Depuis un an, le plus grand comique français a son musée à Saint-Raphaël, dans le Var. Les visiteurs retrouvent l'univers de l'acteur aux 150 films. Parmi les trésors exposés, des objets cultes de La Grande Vadrouille : sa perruque et sa baguette de chef d'orchestre. Autre objet mythique : le chapeau porté dans Les Aventures de Rabbi Jacob.

En un an, 67 000 visiteurs venus de l'Europe entière

"C'est le patrimoine du cinéma français", assure un des visiteurs. Ouvert il y a seulement un an, le musée a déjà accueilli 67 000 visiteurs venus de l'Europe entière. Les chaînes de télévision ont exploité le filon Louis de Funès pendant le confinement. "Il a été une véritable valeur refuge, un antidépresseur", assure Nora Ferreira, la directrice du musée. Seul au sommet du box-office, le comédien a pourtant subi le dédain d'une grande partie du monde du cinéma. Durant toute sa carrière, il n'a reçu qu'un seul César honorifique.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'acteur Louis de Funès, dans le film \"Le gendarme en balade\", en 1970.
L'acteur Louis de Funès, dans le film "Le gendarme en balade", en 1970. (SOCIETE NOUVELLE DE CINEMATOGRAP / AFP)