Vaucluse : l'abbaye de Sénanque, un refuge pour les moines cisterciens

Nichée dans le Luberon, l'abbaye de Sénanque abrite une communauté de moines cisterciens.

FRANCE 2

Au creux d'une vallée, à la frontière du Luberon et des monts du Vaucluse, apparaît l'abbaye de Sénanque. Fondée en 1148, elle est l'un des plus beaux témoignages de l'architecture romane en Provence. Depuis le XIIe siècle, elle est habitée par des moines cisterciens dont le quotidien est rythmé par les offices. Aujourd'hui, sept religieux y vivent. L'abbaye se visite en dehors des pièces réservées aux moines, chaque année, 400 000 personnes viennent la découvrir. 

Des moines producteurs d'huile d'olive et de miel

Les moines cisterciens vivent selon la règle de saint Benoît, alliant prière et travail manuel. En 1988, six moines vivaient dans cette communauté et se partageaient les tâches du quotidien. Les religieux produisent de l'huile d'olive et du miel dont la vente sert à financer une partie de la vie de la communauté.

Le JT
Les autres sujets du JT
Nichée dans le Luberon, l\'abbaye de Sénanque abrite une communauté de moines cisterciens.
Nichée dans le Luberon, l'abbaye de Sénanque abrite une communauté de moines cisterciens. (FRANCE 2)