Cet article date de plus d'un an.

Londres : la mise en vente de l'ancienne maison de Verlaine et Rimbaud menace un projet culturel

En 1873, c'est à Londres que les poètes Paul Verlaine et Arthur Rimbaud ont vécu les derniers mois de leur relation tumultueuse. Le projet de transformer leur maison en centre culturel est compromis par la mise en vente du bien.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le 8, Royal College Street à Londres, où Verlaine et Rimbaud ont vécu en 1873, photographié en décembre 2007. La maison, alors menacée de destruction, avait été rachetée par son actuel propriétaire. (JONATHAN HORDLE / REX F / REX /SIPA)

Située dans le quartier de Camden, dans le nord de Londres, la maison qui a abrité les derniers feux de la relation d'Arthur Rimbaud et Paul Verlaine en 1873 est à vendre, ce qui menace le projet d'en faire un lieu artistique.

Lors de leur histoire qui avait fait scandale, les deux légendes de la poésie française du XIXe siècle avaient vécu plusieurs mois en 1873 dans cette maison. C'est là que les deux amants avaient rompu après que Verlaine avait giflé Rimbaud avec un poisson. Leur passion a été portée à l'écran dans Total Eclipse (1995), avec Leonardo Di Caprio dans le rôle de Rimbaud, Verlaine étant interprété par David Thewlis.

Un projet de "maison de la poésie" compromis

La maison proposée à 1,75 million de livres sterling (près de deux millions d'euros), se trouve sur le marché alors que son propriétaire actuel, Michael Corby, avait soutenu un projet pour en faire une "maison de la poésie" ouverte aux visiteurs et à l'organisation d'événements culturels. Il n'a pu être joint samedi par l'AFP, mais le directeur général de la Fondation Rimbaud et Verlaine, Graham Henderson, a confirmé que la maison était à vendre. "C'est vraiment dommage. Nous espérons vraiment que Michael Corby change d'avis", a déclaré Graham Henderson à l'AFP, précisant chercher une solution.

"Les poètes français Paul Verlaine et Arthur Rimbaud ont vécu ici de mai à juillet 1873", peut-on lire sur la plaque posée à leur ancienne adresse londonienne, sur une photo prise en décembre 2007 (JONATHAN HORDLE / REX F / REX / SIPA)
La fondation britannique, qui organise déjà des événements artistiques et espère faire de la maison un lieu ouvert au public, avec café et librairie. Le maison a été mise sur le marché en octobre, selon le site d'annonces immobilières RightMove, mais le descriptif ne fait aucune mention de l'identité de ses illustres anciens occupants.

La maison avait failli être détruite

Située au 8, Royal College Street, la maison avait été menacée de destruction en raison du projet d'un promoteur de faire de plus petites maisons. Des artistes comme la star du rock Patti Smith ou l'écrivain Julian Barnes avaient milité pour la sauver. L'actuel propriétaire avait acheté la maison d'époque géorgienne en 2007. Il avait alors déclaré au Camden New Journal que son "premier objectif" était que "l'endroit soit restauré puis de l'utiliser pour promouvoir leur œuvre".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Patrimoine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.