Les plans-reliefs au Grand Palais : nos images

Seize plans-reliefs, maquettes militaires réalisées entre Louis XIV et Napoléon III, sont exposées à Paris, sous la nef du Grand-Palais. Ces cartes en trois dimensions permettaient, en représentant les fortifications installées aux frontières et leurs environs, de préparer les opérations de guerre. Ces pièces impressionnantes mesuraient jusqu'à 160 m2. Elles servaient aussi à manifester la puissance de la France. Elles sont exposée autour d'une carte de France d'époque de 650 m2. La France en relief, jusqu'au 17 février

111
Les villes côtières comme Cherbourg avaient un rôle défensif et devaient marquer la puissance maritime de la France. Un rôle qui a perduré jusqu'à la Seconde Guerre mondiale.Photo Valérie Oddos
211
Les plans-reliefs sont réalisés en bois, papier, soie, métal... Celui de Grenoble fait près de 60 m2.Photo Valérie Oddos - Culturebox
311
La Franche-Comté est conquise par la France en 1674. Louis XIV fait de Besançon sa nouvelle capitale et en renouvelle le système défensifPhoto Valérie Oddos - Culturebox
411
La maquette de Brest, achevée en 1811, montre le "vieux Brest" disparu sous les bombardements de la Seconde Guerre mondiale. Sa superficie atteint 130 m2.Photo Valérie Oddos - Culturebox
511
Plan-relief d'EmbrunPhoto Valérie Oddos - Culturebox
611
Situé dans les Alpes, Fenestrelle fut cédé au Piémont en 1713.Photo Valérie Oddos - Culturebox
711
Fort-Barraux faisait partie d'une double ligne de places fortes conçue pour verrouiller les cols des Alpes, à la demande de Louis XIV.Photo Valérie Oddos - Culturebox
811
BesançonPhoto Valérie Oddos - Culturebox
911
Vue de Grenoble, plan-relief de GrenoblePhoto Valérie Oddos - Culturebox
1011
Neuf-Brisach a été entièrement conçu par Vauban à la fin du XVIIe siècle, sur un plan octogonalPhoto Valérie Oddos - Culturebox
1111
Au sol de la nef du Grand Palais, la carte de France réalisée par le service géographique des armées entre 1843 et 1870Photo Valérie Oddos - Culturebox