Les arts de l'Islam d'hier et d'aujourd'hui à l'honneur au Musée du Papier d'Angoulême

L'exposition organisée par le Louvre et la Réunion des musées nationaux dans le cadre du projet "Arts de l’Islam, un passé pour le présent" ambitionne de faire découvrir la diversité et la richesse que peut offrir l'art issu des civilisations islamiques aux multiples cultures, langues et religions. À voir jusqu'au 27 mars 2022. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Panneau de revêtement à la joute poétique, Iran, Ispahan, XVIIe siècle, céramique.  Exposé au Musée du papier d’Angoulême (France 3 Nouvelle Aquitaine)

C’est la volonté du gouvernement, pas moins de dix-huit expositions sont consacrées aux arts de l’Islam sur tout le territoire français en ce moment sous l’égide du Louvre et de la RMN. Parmi les dix-huit sites choisis, le Musée du Papier d'Angoulême qui offre au regard quelques merveilles de l'Islam jusqu'au 27 mars 2022. 

Les arts d'hier et d'aujourd'hui à Angoulême

Parmi les œuvres majeures de l'exposition du musée du papier à Angoulême : un panneau mural en céramique, réalisé au XVIIe siècle en Iran. Une pièce exceptionnelle qui témoigne de la vie des élites de ce pays à cette époque. "C’est une œuvre qui normalement ne quitte pas le parcours permanent du musée du Louvre et qui a demandé un soin incroyable pour son transport et son accrochage ici", confie Emilie Salaberry, directrice des musées municipaux d'Angoulême. Parmi les autres trésors du Louvre, on trouve aussi un tableau contemporain qui illustre la bataille de Kerbala, un petit flacon façonné dans du cristal de roche en l'an mille ou encore cette verseuse indienne du XVIe siècle. 

Verseuse indienne du XVIIe siècle (France 3 Nouvelle Aquitaine)
La collection du Musée du Papier recèle également un fonds important d'objets relatifs au Maghreb. L'occasion pour l'établissement de mettre en lumière leur collection habituellement conservée dans les réserves. Comme ce manuscrit qui narre les merveilles de la création. "C'est un manuscrit égyptien qui date du XVIe siècle qui reprend les travaux d'un poète persan, c'est une œuvre magnifiquement illustrée", se réjouit Florent Gaillard, directeur du Musée du Papier à Angoulême. 

Manuscrit égyptien qui date de 1564, exposé au musée du papier d'Angoulême (France 3 Nouvelle Aquitaine)

Les arts de l'islam intègrent aussi l'œuvre d'artistes contemporains. À Angoulême, c'est une auteure libanaise Lena Merhej, qui a prêté dix planches originales de sa dernière bande dessinée.

Dix-huit lieux pour raconter l'Histoire des arts de l'Islam

En ces temps où l'Islam et la communauté musulmane sont souvent au centre d'amalgames et de récupérations politiques, la volonté du gouvernement français est de dépassionner le débat tout en apportant un éclairage sur la compréhension de la civilisation islamique par le biais des arts. Dix-huit villes françaises accueillent ce vaste projet intitulé Arts de l'Islam : un passé pour un présent

À Dijon, Blois, Tourcoing, Saint-Denis ou encore à Saint-Louis de La Réunion, le public est invité à découvrir des merveilles de territoires allant des pays du Maghreb à l'Espagne, d'Inde au Moyen Orient, de l'Asie centrale à Jérusalem. Au total,210 pièces anciennes ou contemporaines extraites des collections du Louvre, du Musée des armées, des Arts décoratifs, du Quai Branly, mais aussi dans les collections régionales et celles des fonds régionaux d’art contemporain. Le dispositif se veut facile d'accès et pédagogique avec une dizaine d’œuvres par lieux. 

"Les arts de l’Islam, un passé pour un présent" du 20 novembre 2021 au 27 mars 2022. Gratuit.

Dans dix-huit villes : Angoulême, Blois, Clermont-Ferrand, Dijon, Figeac, Limoges, Mantes-la-Jolie, Marseille, Nancy, Nantes, Narbonne, Rennes, Rillieux-la-Pape, Rouen, Saint-Denis, Saint-Louis (La Réunion), Toulouse et Tourcoing.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Patrimoine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.