Patrimoine : l'Hôtel de la Monnaie, dernière usine de Paris

L'Hôtel de la Monnaie frappe depuis plus de 200 ans les pièces du pays. Toute proche du déménagement, l'institution a su lever de nouveaux fonds grâce à un musée et un restaurant.

France 3

Depuis plus de 200 ans, l'hôtel de la monnaie fait partie du panorama des Parisiens. Ne vous fiez pas à son allure d'hôtel particulier, cette bâtisse abrite la dernière usine de la capitale : bienvenue dans les coulisses de la monnaie de Paris. Depuis le temps des rois de France, le geste n'a pratiquement pas changé. Sur son établi, un graveur réalise le motif d'une pièce de 10 euros, à l'effigie de Marianne. Une gravure féminine toujours compliquée. À partir de ces modèles, la monnaie va être frappée. 120 000 pièces de collection par an et des médailles faites sur mesure pour des clients du monde entier.

Un musée et un restaurant pour survivre

Pourtant, la manufacture a failli quitter son écrin. L'hôtel de la Monnaie devait être vendu. Pour trouver de nouvelles ressources, l'institution a créé son propre musée, dévoilant son patrimoine. Chaque roi de France a laissé la trace de son règne ou de ses conquêtes. En plus de ce musée exceptionnel, la Monnaie de Paris a aussi accueilli le restaurant trois étoiles de Guy Savoy. "Ce qui nous rapproche des artistes de la monnaie, c'est un savoir-faire, des gestes et l'intelligence de la main", explique le chef étoilé.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'atelier du Grand Monnayage, où sont frappées les monnaies, que l\'on aperçoit depuis le musée de la Monnaie de Paris.
L'atelier du Grand Monnayage, où sont frappées les monnaies, que l'on aperçoit depuis le musée de la Monnaie de Paris. (ANNE CHEPEAU / RADIO FRANCE)