"Nous sommes des gens heureux", le maire d'Etel se rejouit de voir la glacière de sa ville sélectionnée pour le Loto du patrimoine 2019

Guy Hersend, maire de la commune d'Etel en Bretagne a réagi sur franceinfo à la sélection de la glacière de sa commune parmi les 18 monuments emblématiques pour le deuxième Loto du patrimoine.

La glacière municipale d\'Etel près de Vanne en Bretagne
La glacière municipale d'Etel près de Vanne en Bretagne (ST?PHANIE HANCQ / MAXPPP)

"Nous sommes des gens heureux", a déclaré dimanche 10 mars sur franceinfo Guy Hersend, maire de la commune d'Etel - commune de 2 000 habitants- située dans le Morbihan près de Vannes en Bretagne. La glacière municipale vient d'être sélectionnée pour figurer parmi les 18 premiers monuments historiques remarquables qui vont recevoir une aide à la restauration dans le cadre du prochain Loto du patrimoine 2019.

Ces 18 sites emblématiques sélectionnés -13 en métropole et 5 en Outre-Mer- ont été révélés dimanche 10 mars par Stéphane Bern et figureront sur les tickets à gratter de cette deuxième édition du Loto patrimoine.


franceinfo : Vous êtes donc un maire heureux après l'annonce de cette nouvelle ?

Guy Hersend : J'ai appris la nouvelle ce matin par un coup de fil de votre radio franceinfo et donc nous sommes des gens heureux de ce fait. Je retiens les mots de Stéphane Bern : 'Se sauver nous-mêmes', 'aventure humaine' et je pense que c'est la direction que nous allons donner au projet.

La glacière avait été construite en 1946, au lendemain de la guerre, quelle était sa fonction exactement ?

La glacière servait à fabriquer de la glace, entre 70 tonnes et 100 tonnes de glace par jour, parce qu'Etel dans les années 30 est un petit port de pêche au thon remarquable. Petit port mais c'est là où il y avait quasiment la plus grosse activité en France de pêche au thon. Ensuite, la restructuration de la pêche a fait que tout a été regroupé et Etel a perdu son petit port. Nous sommes en pleine mutation puisque nous avons gardé ce bâtiment industriel, la glacière qui a fonctionné jusque dans les années 80 et qui accueillerait le musée de thoniers. Ça voudrait donc dire qu'on pourrait à la fois faire profiter la population et les anciens pêcheurs. Nous sommes sur un site qui permettra de mettre en valeur les pêcheurs et d'assurer la restructuration de la pêche.

Dans quel état est cette glacière municipale aujourd'hui ? Y a-t-il beaucoup de travaux à réaliser pour la transformer en musée ?

Elle est dans un état où il était temps d'agir. Il y a la possibilité de la sauver. Les études sont bien avancées. Il faut compter entre 3 et 5 millions d'euros. [Concernant le message écologique, le maire a l'intention de mettre en place] l'installation d'équipements de production d'électricité à partir des énergies renouvelables, branchement du bâtiment au réseau de fluides et mise en conformité du bâtiment. Donc, tout est prévu pour que nous soyons un consommateur pacifique. Nous sommes sur un site remarquable et donc le tourisme est une chose importante et la glacière va être un outil sur le grand site dunaire car Etel est juste au milieu de ce grand site.