Isère : la grotte des chauves-souris

À La Balme-les-Grottes, en Isère, les cavités regorgent de surprises et abritent notamment, pendant une partie de l'année, des chauves-souris.

FRANCE 2

Une ouverture de 35 mètres de hauteur, au creux d'une falaise calcaire, qui invite à la découverte. Dans la grotte, des chauves-souris font escale, entre un mois et un mois et demi par an, lors de leur processus de migration. Suspendues, en grappes pour se tenir chaud, elles se reposent après une nuit à chasser les insectes à l'extérieur. Et lorsque les lumières de la grotte s'allument, chaque matin, elles sont des centaines à prendre leur envol pour monter dans les galeries supérieures où elles ne sont pas dérangées, ni par le bruit ni par la lumière.

Des habitants attachés aux grottes

Les chauves-souris à l'abri, les visiteurs peuvent démarrer leur découverte, jonchée de sculptures naturelles et de gours. Au bout du parcours, un lac souterrain autrefois traversé en barque. À La Balme-les-Grottes, en Isère, les habitants sont très attachés aux grottes de La Balme, qui ont donné leur nom à la commune. Des fêtes, des mariages ou des baptêmes civils y ont été et sont toujours organisés aujourd'hui.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les chauves-souris vampires se nourrissent d\'insectes mais surtout de sang, qu\'elles sucent sur les animaux, notamment le bétail, et à défaut sur les humains vivant dans leur environnement.
Les chauves-souris vampires se nourrissent d'insectes mais surtout de sang, qu'elles sucent sur les animaux, notamment le bétail, et à défaut sur les humains vivant dans leur environnement. (PATRICK KIENTZ / BIOSPHOTO / AFP)