Inde : invasion de singes autour du Taj Mahal

En Inde, le palais du Taj Mahal fait face à une invasion de singes. Ils attaquent les visiteurs à la recherche de nourriture. Appelés en renfort, les policiers les ont parfois chassés au lance-pierre.

France 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Il a traversé trois siècles, résisté à plusieurs guerres, aux invasions et aux tremblements de terre. Le Taj Mahal, légendaire mausolée de marbre blanc, n'a pas pris une ride. Mais il fait face à un autre fléau : une invasion de singes. Des milliers de macaques rôdent et attaquent les visiteurs. Les singes sèment la panique, arrachent les sacs, à la recherche de nourriture. Les touristes ont appris à rester à bonne distance.

Des policiers appelés en renfort

Devant l'entrée principale du mausolée, c'est leur territoire. Ils contrôlent tout, au grand dam des commerçants, qui vivent dans la peur permanente d'une nouvelle attaque. Les médias indiens se font régulièrement écho d'attaques devant le Taj Mahal. Le sujet est devenu tellement sensible que la police a été appelée en renfort. Il y a un an, les forces de l'ordre ont été équipées de lance-pierre pour effrayer les singes. Mais cette arme a fait polémique et elle a été abandonnée à la demande des associations.

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Près de 50 000 personnes ont visité le Taj Mahal le 20 octobre 2018 (photo), selon les médias indiens.
Près de 50 000 personnes ont visité le Taj Mahal le 20 octobre 2018 (photo), selon les médias indiens. (PAWAN SHARMA / AFP)