Notre-Dame : quelles solutions face à la pollution au plomb ?

Faut-il mettre Notre-Dame sous cloche pour éviter une contamination au plomb ? C'est ce que réclame un collectif d'associations, qui craint pour la santé des riverains et des ouvriers.

FRANCE 2

Imaginez Notre-Dame de Paris entièrement recouverte d'une bâche en plastique. C'est ce que réclame un collectif de syndicats et d'associations pour éviter une pollution au plomb et protéger les riverains et les ouvriers du chantier. "Il y a quand même un risque de pollution s'il n'y a pas de confinement", assure Frédéric Guillo, membre de la CGT pour la préfecture de police de Paris.

L'inquiétude des associations

Après l'incendie, une partie des 460 tonnes de plomb de la toiture et de la flèche de la cathédrale s'est répandue, portée par le vent. Selon l'Agence régionale de santé, des taux plus élevés que la normale ont été relevée dans un périmètre de trois kilomètres autour de l'édifice, actuellement en reconstruction après avoir subi un incendie il y a quatre mois. Un enfant de 2 ans a présenté un taux de plomb supérieur au seuil, sans que l'on puisse dire si cela est dû à l'incendie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le chantier de la cathédrale Notre-Dame à Paris le 6 juillet 2019. 
Le chantier de la cathédrale Notre-Dame à Paris le 6 juillet 2019.  (JAKUB PORZYCKI / NURPHOTO / AFP)