Notre-Dame de Paris : le robot-pompier qui a sauvé l'édifice

C'est le seul qui a pu pénétrer dans la cathédrale Notre-Dame en feu pour éteindre les flammes lundi 15 avril dans la soirée. Présentation de Colossus, nouveau soldat du feu.

FRANCE 3

Le toit de la cathédrale est en flammes, et la flèche de Notre-Dame vient de s'effondrer. Lundi 15 avril, vers 21 heures, le stade de l'incendie est critique. Les pompiers décident alors d'engager un drone terrestre en plein cœur de l'édifice. Piloté à distance, ce robot-pompier a permis de sauver de précieuses minutes en éteignant les flammes et en faisant baisser la température à l'intérieur de la nef. Cette machine de 500 kilos, Colossus, a été décisive dans le combat des pompiers contre le feu.   

Il intervient quand la zone est trop dangereuse pour l'homme  

"C'est une machine qui s'utilise relativement facilement", se réjouissait le capitaine Damien Marsan, pompier de Charente-Maritime, en mai dernier. Le robot est doté d'une lance à eau et de capteurs thermiques. Il est chargé d'intervenir dans des zones considérées trop dangereuses pour l'homme. Il est en service depuis deux ans à Paris et interviendra bientôt aux côtés des pompiers de Bordeaux (Gironde) et de Marseille (Bouches-du-Rhône).

Le JT
Les autres sujets du JT
Des pompiers observent l\'incendie qui ravage la toiture de la cathédrale Notre-Dame de Paris, le 15 avril 2019.
Des pompiers observent l'incendie qui ravage la toiture de la cathédrale Notre-Dame de Paris, le 15 avril 2019. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)