Notre-Dame de Paris : l'inquiétude des commerçants du quartier

La reconstruction de Notre-Dame sera longue. Les salariés de la cathédrale et les commerçants du quartier commencent déjà à mesurer les conséquences de l'incendie.

France 2

Depuis l'incendie de la cathédrale Notre-Dame, ce fleuriste situé à quelques pas de la cathédrale n'a réalisé aucune vente. "On est inquiets parce que c'est la pleine saison là quand même", indique Philippe Meunier, fleuriste. Il n'est pas le seul. Dans ce restaurant, seulement cinq couverts ont été réalisés contre 130 en temps normal. Depuis qu'un large périmètre de sécurité a été instauré, les rues aux abords de la cathédrale, habituellement très touristiques, sont quasiment vides.

Que deviendront les salariés de la cathédrale ?

"Nous n'avons aucune information concernant la réouverture du périmètre, visiblement, dans les mois qui arrivent ce sera partiel", explique Michel Hugot, commerçant. Autre inquiétude : l'avenir des 67 salariés de Notre-Dame et plus particulièrement, celui des agents d'entretien, des agents de sécurité, ou encore du personnel chargé de l'accueil des visiteurs. Selon la Préfecture de police, le périmètre de sécurité restera en place au moins jusqu'à lundi prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des devantures fermées dans le quartier de Notre-Dame.
Des devantures fermées dans le quartier de Notre-Dame. (France 2)