Notre-Dame de Paris : l'enquête est difficile

Après l'incendie de Notre-Dame de Paris, les enquêteurs poursuivent les investigations difficiles. Tout a brûlé. En direct du parvis de la cathédrale, Hugo Puffenez fait le point.

FRANCE 3

Les enquêteurs n'ont pas encore pu accéder à l'intérieur de la cathédrale pour mener l'enquête sur l'incendie de Notre-Dame de Paris. "L'enquête se cantonne aux constatations extérieures", précise le journaliste Hugo Puffenez. Il ajoute qu'une "trentaine de témoins ont été entendus depuis le début de l'enquête".   

Notre-Dame encore trop fragile 

Il explique que les "enquêteurs ne peuvent pas entrer, car Notre-Dame de Paris est encore trop fragile. Une voûte intérieure menace de s'effondrer et deux pignons sont encore très fragiles. Nous avons d'ailleurs vu ce mercredi matin (17 avril) des pompiers entre les deux tours de Notre-Dame. Ils sont en train d'examiner une statue fendue et qui penche. Ils vont donc tenter de l'enlever avant de démonter pierre par pierre le pignon qui la supporte". "Ce sont des mesures d'urgence, conservatoires, avant de commencer le grand chantier qui attend la cathédrale de Notre-Dame", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme regarde l\'incendie de Notre-Dame, le 15 avril 2019 à Paris.
Un homme regarde l'incendie de Notre-Dame, le 15 avril 2019 à Paris. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)