VIDEO. Quand la cathédrale de Nantes renaît de ses cendres

En 1972, la cathédrale de Nantes (Loire-Atlantique) avait été frappée par un incendie similaire à celui de Notre-Dame. Cela avait déjà été l'occasion d'en tirer des leçons et de faire évoluer la sécurité des cathédrales.

FRANCE 2

La cathédrale de Nantes (Loire-Atlantique), 63 mètres de haut, est presque aussi grande que Notre-Dame de Paris. L'édifice date du XVe siècle et a bien failli disparaître, un soir de janvier 1972. La cathédrale, en restauration, prend feu par accident. En quelques heures, la toiture est entièrement détruite. Le soir du drame, les pompiers avaient dû passer par le seul escalier, étroit et en colimaçon, avec tous leurs tuyaux, pour atteindre la toiture.

Des leçons après l'incendie

Depuis, une colonne sèche a été installée, c'est-à-dire un tuyau permanent installé dans les murs. Depuis l'incident de Nantes, c'est une obligation dans toutes les cathédrales de France. Le toit, lui, a nécessité quinze ans de travaux, et des leçons ont été retenues. Les éléments porteurs autrefois en bois ont été remplacés par du béton. Des portes coupe-feu ont aussi été installées pour limiter au maximum les risques de départ de feu.

Le JT
Les autres sujets du JT
En 1972, la cathédrale de Nantes (Loire-Atlantique) avait été frappée par un incendie similaire à celui de Notre-Dame. Cela avait déjà été l\'occasion d\'en tirer des leçons et de faire évoluer la sécurité des cathédrales.
En 1972, la cathédrale de Nantes (Loire-Atlantique) avait été frappée par un incendie similaire à celui de Notre-Dame. Cela avait déjà été l'occasion d'en tirer des leçons et de faire évoluer la sécurité des cathédrales. (FRANCE 2)