Incendie de Notre-Dame : une association porte plainte pour obtenir une enquête sur les conséquences sanitaires et environnementales du feu

L'association Robin des Bois avait déjà déposé une plainte en août 2019, quatre mois après l'incendie, mais elle a été classée sans suite en décembre 2020.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La cathédrale Notre-Dame de Paris est abîmée par un incendie, le 15 avril 2019. (FABIEN BARRAU / AFP)

Deux ans après l'incendie de Notre-Dame de Paris, l'association de défense de l'environnement Robin des Bois a déposé une plainte avec constitution de partie civile pour "mise en danger de la vie d'autrui", a indiqué son avocat, lundi 12 avril. "Le dépôt de plainte a été effectué jeudi" à Paris, a précisé Me Jean-Christophe Tymoczko.

Pour l'association Robin des Bois, "enclencher une enquête sur les conséquences sanitaires et environnementales de l'incendie", et en particulier celles liées aux poussières de plomb émises lors du sinistre, relève de l'"obligation", a expliqué son président, Jacky Bonnemains. Pour lui, les dépistages des enfants du quartier ont été trop peu nombreux et trop tardifs, la question de la gestion du plomb sur le chantier "n'est pas du tout réglée" et la réouverture du parvis de la cathédrale, le 31 mai 2020, après un nettoyage à haute pression, était "prématurée".

L'association avait déjà déposé une plainte simple pour le même motif en août 2019, quatre mois après l'incendie, mais elle a été classée sans suite en décembre 2020.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.