Contamination au plomb : l'inquiétude des riverains de Notre-Dame

Que sait-on vraiment sur la pollution au plomb consécutive à l'incendie de la cathédrale de Notre-Dame de Paris ?

FRANCE 2

Cinq mois après l'incendie de Notre-Dame, tout un quartier se pose des questions. Les immeubles situés à proximité de la cathédrale ont-ils été contaminés par une pollution au plomb ? Y a-t-il un danger pour la santé des habitants ? Les parents d'élèves s'inquiètent. Certains ont décidé de faire des analyses de sang. "J'attends encore les résultats pour la petite. Moi, j'ai des valeurs qui ne sont pas élevées. Mais ma grande fille de huit ans a été détectée positive au test", explique une mère de famille.

Des analyses complémentaires commandées

Le 15 avril, la toiture de Notre-Dame s'embrase. Trois semaines plus tard, l'Agence régionale de santé déclare "qu'il n'y a pas de risques liés à l'absorption de plomb lors de l'inhalation de l'air extérieur, mais confirme la présence de poussières de plomb aux alentours immédiats de la cathédrale." Durant l'été, des travaux de décontamination sont effectués dans plusieurs établissements scolaires autour de Notre-Dame. Des analyses complémentaires doivent être menées pour identifier les sources précises de la contamination au plomb.

Le JT
Les autres sujets du JT
Notre-Dame de Paris, août 2019
Notre-Dame de Paris, août 2019 (AFP)