L’orgue de la cathédrale de Nantes : une perte inestimable

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
L’orgue de la cathédrale de Nantes : une perte inestimable
Article rédigé par
N.Ramaherison, Y.Saidani - France 3
France Télévisions

Dans l’incendie de la cathédrale de Nantes (Loire-Atlantique) le grand orgue a été entièrement détruit. Construit au XVIIe siècle, il avait survécu aux bombardements de la Seconde Guerre mondiale et déjà se pose la question de sa reconstruction.

C’était le joyau de la cathédrale de Nantes (Loire-Atlantique) avec ses quatre claviers et ses 400 ans d’existence. Mais aujourd’hui, du grand orgue, il ne reste que des débris. L’orgue a brûlé et a disparu. Pour Nicolas Toussaint, celui qui en assurait l’entretien, l’émotion est forte : “J’ai pas mal de mal à m’en remettre dans la mesure où c’est un instrument que j’aimais bien. Je l’ai entretenu mercredi dernier, et je l’avais préparé pour la saison de concerts qui allait commencer mercredi prochain”, confie-t-il.

L’orgue avait traversé les époques

Pourtant, l’orgue avait traversé les époques. Il avait survécu à la Révolution française, aux bombardements de la Seconde Guerre mondiale, et même à l’incendie de 1972. Il était devenu un élément incontournable du patrimoine français. Il faudra compter au moins trois ans pour entendre à nouveau le grand orgue, même si le son originel ne résonnera plus jamais dans la cathédrale. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Incendie de la cathédrale de Nantes

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.