Cet article date de plus de huit ans.

Il était une fois l'immigration dans les Alpes-Maritimes

L'exposition "150 ans d'histoire de l'immigration dans les Alpes-Maritimes" est à découvrir jusqu'au 22 mars 2013 à la nouvelle Maison des sciences de l'homme de Nice.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Italiens, arméniens, maghrébins ont participé au boom économique du département
 (France3/culturebox)
Encore aujourd'hui, nombreux sont les immigrés à chercher refuge dans les Alpes-Maritimes. Les derniers en date viennent de la Tunisie de l'après Ben Ali. Depuis 1860, le département a attiré des femmes et des hommes fuyant la pauvreté dans leur pays, à la recherche d'une vie meilleure. Nice en particulier est une terre d'accueil pour ces migrants venus d'Italie, de Russie, d'Arménie d'Espagne ou du Maghreb depuis la fin du 19ème, début du 20ème. Entre 1860 et 1870, en plein boom économique, le département leur a donné du travail. Nombreux sont ces hommes à avoir participé au développement économique du département en construisant les grands ouvrages comme l'autoroute ou l'aéroport. En 1900, les italiens deviennent le premier groupe d'étrangers en France. Ils consituent 36% des émigrés.  En 2008, environ 4 millions de Français ont des origines italiennes. Une présence qui marque l'identité locale.

Reportage de Pascal Varnier et Emmanuel Felix 
"150 ans d'histoire de l'immigration dans les Alpes-Maritimes"
A découvrir jusqu'au 22 mars 2013 à La maison des sciences de l'homme 
Université Nice Sophia Antipolis - Campus Saint Jean d'Angély 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Patrimoine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.