Woodstock : cinquante ans d'une utopie d'amour et de musique

Il y a cinquante ans, le 15 août 1969, 500 000 personnes participaient à un festival hors norme organisé dans un champ aux États-Unis : Woodstock.

FRANCE 2

C'est dans un champ près de New York (États-Unis) que tout a commencé. Le 15 août 1969, le festival de Woodstock ouvrait ses portes. Sur scène, le premier musicien, Richie Havens, improvise la chanson Freedom, devenue l'hymne de ces trois jours. L'événement devait accueillir 50 000 jeunes américains ; ils seront 500 000 à venir en bus ou sur des remorques dans un chaos d'embouteillages.

Une bande-son devenue culte

Des Jefferson Airplane à la voix cassée de Janis Joplin, 32 groupes se succèdent jour et nuit. Des interprétations, comme celle de Joe Cocker, deviennent cultes. À Woodstock, les hippies sont à leur apogée : dans les champs la jeunesse fume toutes sortes de substances et les corps se libèrent. Cinquante ans après, il reste du festival une bande-son qui a fait le tour du monde et de joyeux films amateurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Woodstock, août 1969. Des festivaliers perchés au-dessus de la foule, un plan du documentaire de Michael Wadleigh consacré au festival et sorti en 1970. Ce documentaire a été récompensé par un Oscar.
Woodstock, août 1969. Des festivaliers perchés au-dessus de la foule, un plan du documentaire de Michael Wadleigh consacré au festival et sorti en 1970. Ce documentaire a été récompensé par un Oscar. (WADLEIGH MAURICE / AFP)