Woodstock : 50 ans d'un festival mythique, symbole des mutations de la société

Le 15 août 1969, le festival de Woodstock s'installait dans un champ près de New York (États-Unis). 500 000 personnes venaient applaudir des artistes comme Jimi Hendrix, Carlos Santana ou Janis Joplin.

france 3

C'est le symbole d'une génération brimée, transcendée par la musique. Le 15 août 1969, il y a tout juste 50 ans, débutait le festival Woodstock sur un champ près de New York (États-Unis). 50 000 jeunes américains étaient attendus ; ils seront dix fois plus nombreux. L'afflux provoque d'immenses embouteillages et empêche certains groupes programmés d'atteindre les lieux. Seul sur scène, Richie Havens improvise alors Freedom pour faire patienter le public. Un hymne prônant la paix et l'amour, en pleine guerre du Vietnam.

L'héritage de Woodstock

Pendant trois jours la drogue devient légion. "Tous les pays qui légalisent l'herbe c'est l'héritage de Woodstock quelque part", estime le critique musical Philippe Manoeuvre. Janis Joplin, Carlos Santana, Joe Cocker... de jeunes artistes électrisent la scène. Cinquante ans plus tard, Woodstock n'a jamais connu de seconde vie, mais il a changé à tout jamais la perception du rock dans la société.

Le JT
Les autres sujets du JT
Woodstock, août 1969. Un plan du documentaire de Michael Wadleigh consacré au festival et sorti en 1970. Ce documentaire a été récompensé par un Oscar.
Woodstock, août 1969. Un plan du documentaire de Michael Wadleigh consacré au festival et sorti en 1970. Ce documentaire a été récompensé par un Oscar. (WADLEIGH MAURICE / AFP)