VIDEO. S'affronter en duel pour régler une embrouille ? Avant Booba et Kaaris, deux députés l'ont fait

Le duel est une longue tradition en France. Le dernier a opposé deux élus à l'Assemblée nationale.

BRUT

Condamnés en octobre pour une bagarre à l'aéroport d'Orly qui avait eu lieu en juillet, Booba et Kaaris ne semblent pas en avoir fini. Les deux rappeurs entendent régler leurs comptes sur un ring. C'est en tout cas ce qu'ils ont fait savoir dans un échange de provocations sur Instagram. Pour Booba, il s'agirait d'"enterrer la hache de guerre", à la suite de nombreux clashs.

Mais organiser un duel pour régler ses comptes, ce n'est pas réservé uniquement aux rappeurs. Cette pratique a aussi une portée très politique. En 1967, ce sont deux députés qui se sont affrontés. Considéré comme le dernier duel "officiel", cette bataille a opposé le député Gaston Defferre à son collègue René Ribière. Le premier avait traité le second d'"abruti" en pleine Assemblée. Ils s'étaient ensuite défiés en duel à l'épée jusqu'au "premier sang versé". C'est René Ribière qui avait perdu le combat, légèrement blessé au bras.

Une tradition auparavant très prisée

Initialement, le duel est une tradition de la noblesse pour laver l'honneur des duellistes. En 1626, le cardinal Richelieu fait toutefois interdire la pratique du duel qui fait alors trop de morts. Mais en 1791, l'interdiction de s'affronter en duel est supprimée du code pénal. Au cours du XIXe siècle, le duel devient alors très codifié et très prisé. Politiques, artistes et journalistes... Tous règlent leurs comptes en s'affrontant. Aujourd'hui, si le duel n'est pas formellement interdit par la loi, les potentiels duellistes ne sont pas à l'abri de poursuites judiciaires.

VIDEO. S\'affronter en duel pour régler une embrouille ? C\'est aussi une affaire de députés
VIDEO. S'affronter en duel pour régler une embrouille ? C'est aussi une affaire de députés (BRUT)