Procès d'un ancien garde nazi : les familles des victimes demandent justice

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Procès d'un ancien garde nazi : les familles des victimes demandent justice
FRANCE 2
Article rédigé par
L.Desbonnets, B.Boussouar, T.Souman, PJ.Perrin - France 2
France Télévisions

Depuis quelques jours, s'est ouvert le procès d'un ancien garde de camp de concentration. Joseph Schütz, est accusé de crime nazi, et à 100 ans, il passe devant le tribunal.

Joseph Schütz a 100 ans et se déplace en déambulateur. Malgré tout, le plus vieil accusé de crime nazi passe quand même devant le tribunal, car ses souvenirs, sont encore précis d'après l'institution. L'accusé prend bien soin de dissimuler son visage devant les caméras à l'aide d'une pochette. Il y a bientôt 80 ans, Joseph Schütz travaillait comme garde dans un camp de concentration proche de Berlin (Allemagne).

Conserver la mémoire et obtenir justice


André Lassague se rend dans ce même camp où son père a été déporté et tué dans un four crématoire en 1944. Ce procès pour l'Histoire est un moyen de conserver la mémoire des nombreuses victimes assassinées dans ce camp, mais aussi d'en savoir un peu plus, pour certaines familles restées dans le flou. Rose-Marie Commentale, est une survivante qui s'est constituée partie civile. Pendant cette période, elle est séparée de son père, dont elle apprend la mort plusieurs années plus tard. Les audiences se poursuivront jusqu'au mois de janvier. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.