Patrimoine : les concours d'attelage de tradition redonnent vie aux calèches

Publié Mis à jour
Patrimoine : les concours d'attelage de tradition redonnent vie aux calèches
Article rédigé par
D.Da Meda, A.Saada, N.Bergot - France 2
France Télévisions

Jeudi 22 septembre, le feuilleton du 13 Heures sur les mécanos du passé se poursuit avec la présentation de différentes calèches, rassemblées pour un concours de tradition. 

Sur les bords de Loire, des passionnés de calèche sont rassemblés pour un concours d'attelage de tradition. Une ancienne sage-femme à la retraite présente une calèche qui servait à porter les repas aux vendangeurs. La première épreuve du concours est la présentation, pendant laquelle les équipages sont examinés avec minutie. "On est noté sur la sécurité des chevaux, sur la sécurité des harnais, l'état de la voiture", indique un participant.  

L'âge d'or de l'hippomobile au XIXe siècle 

Tous les équipages peuvent concourir, même les ânes. Ces concours de tradition transportent deux siècles en arrière, lors de l'âge d'or de l'hippomobile. À la fin du XIXe siècle, Paris compte 85 000 chevaux. Les fiacres et omnibus collectifs disparaissent ensuite au profit de la voiture. Dans son atelier, un homme restaure les calèches d'autrefois, en utilisant les matériaux de l'époque. Avec la peinture, la carrosserie et la garniture, l'artisan a plus de 300 heures de travail devant lui.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.