Patrimoine : des bunkers, vestiges de la Seconde Guerre mondiale menacés par le temps

Les blockhaus du mur de l'Atlantique sont partout sur le littoral, de la côte d'Opale à la Picardie, et sont aujourd'hui menacés par le temps. Alors faut-il sauvegarder ou  détruire ces vestiges de la Seconde Guerre mondiale ?

France 2

Autrefois colosses, les bunkers sont aujourd'hui menacés. Leur nombre impressionne, on en croise un tous les 300 mètres, comme à Audinghen (Pas-de-Calais). Certains ne résisteront pas à l'épreuve du temps. D'autres sont préservés, comme un musée privé. Mais pas loin de là, la nature commence à reprendre ses droits. Vincent Schmitt nous fait découvrir un lieu oublié, une page d'histoire en train de s'effacer. "Ce qui est vraiment intéressant, ce sont toutes les fresques, qui malheureusement sont de plus en plus abîmées", explique-t-il.

"Cela fait partie de l'Histoire"

Des fresques dessinées par les soldats allemands eux-mêmes pendant la guerre. Cette batterie d'artillerie est la deuxième plus importante du mur de l'Atlantique. 400 soldats étaient postés ici, pour manœuvrer quatre canons pouvant atteindre l'Angleterre. "On devrait, à mon sens essayer de protéger le site, et aider les propriétaires à pouvoir restaurer ou du moins conserver le patrimoine. Cela fait partie de l'Histoire", précise Vincent Schmitt. Une Histoire douloureuse pour la population locale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Ils font partie des vestiges de la Seconde guerre mondiale en France. Les blockhaus du mur de l\'Atlantique sont partout sur le littoral, de la côte d\'Opale à la Picardie, et sont aujourd\'hui menacés par le temps. Alors faut-il les sauvegarder ou les détruire ?
Ils font partie des vestiges de la Seconde guerre mondiale en France. Les blockhaus du mur de l'Atlantique sont partout sur le littoral, de la côte d'Opale à la Picardie, et sont aujourd'hui menacés par le temps. Alors faut-il les sauvegarder ou les détruire ? (France 3)