Natation : le nageur rescapé d'Auschwitz, Alfred Nakache, entre au panthéon de sa discipline

Le nageur français Alfred Nakache, rescapé du camp de la mort d'Auschwitz (Pologne), entre au Hall of Fame de la natation mondiale aux États-Unis.

FRANCE 3

Alfred Nakache, le nageur toulousain, entre à l'international swimming Hall of Fame aux États-Unis, le panthéon de la natation. C'est un style, un physique, et un mental hors du commun. 36 ans après son décès survenu alors qu'il nageait chez lui, à Cerbère dans les Pyrénées-Orientales, Alfred Nakache est honoré comme pionnier de la natation mondiale. "Il avait bien développé la brasse-papillon qui est une nage difficile et parce qu'il a fait tomber des records", explique Yvette Benayoun-Nakache, sa nièce. Son palmarès est impressionnant : 15 titres de champion de France, neuf records de France, trois records d'Europe et un record du monde.  

Déporté à Auschwitz 

Né à Constantine (Algérie) en 1915, Alfred Nakache arrive à Paris en 1933 et devient champion de France deux ans plus tard. En 1941, il est renvoyé de son poste de professeur de sport et arrive à Toulouse (Haute-Garonne), où il intègre le club des Dauphins du Toec. Il sera arrêté en 1943 pour avoir participé à la résistance puis envoyé à Auschwitz (Pologne), où sa femme et sa fille mourront. Il est libéré par les Alliés en 1944. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le nageur français Alfred Nakache, rescapé du camp de la mort d\'Auschwitz (Pologne), entre au Hall of Fame de la natation mondiale aux États-Unis.
Le nageur français Alfred Nakache, rescapé du camp de la mort d'Auschwitz (Pologne), entre au Hall of Fame de la natation mondiale aux États-Unis. (FRANCE 3)