Musée de la monnaie de Paris : une exploration des moyens de paiement à travers le monde et l'histoire, gratuite en août

L’exposition temporaire "Monnaies & Merveilles" est une invitation au voyage à travers l’infinie variété des formes, matières et usages de la monnaie.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Exposition "Monnaies et Merveilles" au musée de la Monnaie de Paris jusqu'au 25 septembre 2022 (France  Paris-Ile-de-France)

Tout le mois d'août, l'entrée du musée de la Monnaie de Paris est gratuite pour tous. L'occasion de découvrir la nouvelle exposition "Monnaies & Merveilles" présentée jusqu'au 25 septembre 2022.

Une plongée historique et ethnographique au cœur des différents moyens de paiement. 

Exposition au musée de la monnaie
France 3 Paris Ile de France / N. Cohen / I. Audin / T. Guiet

Une riche collection 

En nacre, en or, en fer, en coquillages ou même en plumes, le parcours du musée de la Monnaie étonne par sa diversité. 

D'Asie en Océanie, d'Afrique en l’Europe, le visiteur voyage à travers les cultures. Quelque 200 objets invitent le public à comprendre le fonctionnement des transactions commerciales dans le monde. Un moyen d'échange intimement lié à chaque civilisation et à chaque territoire.

À la fois facteur de lien et de sociabilité, la monnaie porte en elle différents rôles et différents usages. "Au-delà de la fonction économique, la monnaie épouse d'autres formes, d'autres symboliques, d'autres rituels. Elle peut être poétique, esthétique, un facteur de beau, on peut se mettre d'accord sur un objet et plus il est beau plus il aura de la valeur et plus il servira dans l'échange", détaille Bérénice Geoffroy-Schneiter, commissaire de l'exposition. 

La monnaie : signe ostentatoire ou symbole affectif

Certains ornements sont exhibés sous de multiples formes. Au Proche-Orient ou en Afrique du Nord, dans certaines tribus berbères les femmes sont vêtues de parures colorées. La totalité de leurs biens est visible aux yeux de tous. Des atours qui expriment le rang, le prestige et la richesse. "On va montrer à la famille, au clan à la communauté qu'on est riche et en même temps c'est une sorte de thésaurisation pour affronter les caprices du destin", explique encore Bérénice Geoffroy-Schneiter. 

Costume de femme berbère surmonté de pièces (France 3 Paris-Ile-de-France)

En Mélanésie, archipel situé au nord de l'Australie, lorsque les peuples côtiers rencontrent ceux de l'intérieur ils échangent leurs coquillages surmontés d'un masque contre des filets réalisés par des femmes. "Cela servait pour des transactions matrimoniales mais aussi pour des achats de prestige comme des canoés ou des pirogues", rapporte encore l'experte. 

Les masques de Mélanésie qui servaient de monnaie d'échange (France 3 Paris-Ile-de-France)

L'Occident n'est pas en reste, notamment avec toutes les croyances ou les rites de passage. Comme l'enfant qui perd sa dent de lait, et à qui on donne une pièce de monnaie pour substituer cette perte. "On a tous un rapport psychanalytique, affectif et sentimental avec la monnaie", conclut Bérénice Geoffroy-Schneiter. 

Exposition "Monnaies et Merveilles" au musée de la Monnaie de Paris jusqu'au 25 septembre 2022 - Gratuit tout le mois d'août

Ouvert du mardi au dimanche, de 11h à 18h
Nocturnes les mercredis jusqu'à 21h

11, Quai de Conti - 75006 PARIS Tel. : +33 1 40 46 55 00

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Histoire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.