Mai 68 : le jour où le général de Gaulle a disparu

Le 29 mai 1968, en plein mouvement de révolte étudiante, le président de la République disparaît durant quelques heures, obligeant à un report du Conseil des ministres.

France 2

Alors que des centaines de milliers de personnes sont dans les rues et que la France connaît un mouvement de contestation historique, le général de Gaulle quitte discrètement le palais de l'Elysée, le 29 mai, provoquant interrogations et inquiétudes. On apprend un peu plus tard qu'il s'est rendu en Allemagne, à Baden-Baden, pour y rencontrer notamment le général Jacques Massu au PC des forces françaises en Allemagne.

Une manoeuvre politique couronnée de succès

A son retour de Baden-Baden, il s'exprime dans une allocution radiophonique : "Dans les circonstances présentes, je ne me retirerai pas. Je ne changerai pas le Premier ministre". Dans la foulée, l'Assemblée nationale est cependant dissoute et de nouvelles élections appelées. Un mois plus tard, les gaullistes sortent largement vainqueurs du scrutin avec cent députés de plus dans l'hémicycle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Charles de Gaulle. Roumanie, mai 1968
Charles de Gaulle. Roumanie, mai 1968 (© Gilles Caron / Fondation Gilles Caron)