La nazification à marche forcée de l’Alsace en 1940 au cœur d’une exposition inédite à Strasbourg

La Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg nous replonge dans un sombre épisode de l’histoire de l’Alsace : son annexion durant la Seconde Guerre mondiale et sa nazification voulue par Hitler, à grand renfort de propagande. A découvrir jusqu’au 15 janvier à la BNU de Strasbourg.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min.
"Face au nazisme : le cas alsacien", jusqu'au 15 janvier 2023 à la BNU de Strasbourg. (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3 / Y. LEDIG)

Cette année marque les commémorations du 80e anniversaire du décret d’incorporation de force des Alsaciens et des Mosellans dans l’armée du IIIe Reich, les fameux "Malgré-nous". L’occasion pour la Bibliothèque nationale et universitaire (BNU) de Strasbourg de se pencher sur l’annexion de fait deux ans plus tôt, en juillet 1940, de l’Alsace. L’exposition Face au nazisme : le cas alsacien, propose de plonger dans le quotidien de la population sous la férule nazie.  

L'Alsace face au nazisme
France 3 Alsace : O. Barthelemy / Y. Ledig / A. Pica

Imposer l'idéologie nazie

Les visiteurs peuvent découvrir des archives filmées mais également de nombreuses affiches de propagande pour convaincre les Alsaciens du bien-fondé de cette annexion. "L’objectif qui a été fixé par Hitler au Gauleiter Robert Wagner c’est de transformer les Alsaciens en nationaux-socialistes le plus rapidement possible. Donc, on met en avant les liens entre le Bade et l’Alsace, avec ces images représentant les deux régions par leurs costumes folkloriques. Cette propagande s’adresse à eux pour leur dire que maintenant ils font vraiment partie de la communauté du peuple où chaque individu doit s’effacer au profit de la communauté", explique Jérôme Schweitzer, le commissaire de l’exposition.

Un matraquage au service de l’idéologie nazie qui passe également par l'éducation, avec notamment la création de la Reichsuniversität de Strasbourg, et par la culture avec la création de nouveaux musées mais aussi d’expositions itinérantes. "Pour l’exposition Deutsche Grösse sur la grandeur de l’Allemagne, on fait une partie spéciale pour Strasbourg où on explique l’histoire de l’Alsace dans cette Allemagne, les racines germaniques de l’Alsace sont mises en avant, toujours pour justifier cette annexion", poursuit Jérôme Schweitzer.

Les images de cette Alsace prise dans les griffes du nazisme, de ce régime totalitaire qui entend imposer son idéologie, interpellent les visiteurs. "Voir les photos d’Hitler devant la cathédrale, ou ce genre de choses, c’est extrêmement choquant, c’est perturbant. Voir la carte de Strasbourg avec les noms nazifiés des rues par exemple, c’est choquant oui", réagit l’un d’eux.    

"Face au nazisme : le cas alsacien" - jusqu’au 15 janvier 2023 - Bibliothèque nationale et universitaire, 6 place de la République 67000 Strasbourg - du lundi au samedi de 10h à 19h, le dimanche de 14h à 19h - Gratuit

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Histoire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.