Guerre de Crimée : la Russie a rendu hommage aux soldats français morts

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Guerre de Crimée : la Russie a rendu hommage aux soldats français morts
Article rédigé par
L. Lacroix, A. Kun, T. Tarassenkova - France 2
France Télévisions

La Russie a rendu hommage, samedi 3 octobre, à 155 soldats français tués pendant la guerre de Crimée entre 1853 et 1856. Leurs dépouilles avaient été découvertes en 2013.

Sébastopol, Malakoff ou encore Alma : ces noms sont oubliés des manuels scolaires, mais sonnent familiers aux oreilles des Français. Ce sont en réalité autant de batailles remportées entre 1853 et 1856 par les 300 000 soldats français de Napoléon III et leurs alliés. Un groupe d'archéologues franco-russe veut faire revivre la mémoire de la guerre de CriméeEn bordure de Sébastopol, en Crimée, les restes de six soldats français viennent d'être retrouvés. 

Les restes des soldats inhumés en Crimée

Cette guerre a fait 90 000 morts côté Français. En 2013, en creusant les fondations d'un immeuble, les ouvriers ont découvert les restes de 155 soldats. Les seuls indices qu'ils détenaient étaient des boutons du 39e régiment d'infanterie de ligne français. Les deux tiers des morts ont succombé de maladies comme le typhus ou le choléra. 164 ans après la fin de la guerre de Crimée, les restes des soldats ont été inhumés au cimetière militaire français de Sébastopol samedi 3 octobre, sans représentant officiel puisque la France juge que l'annexion de la Crimée en 2014 par la Russie est illégale. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.