Génération 98 : la France déjà qualifiée, les remplaçants brillent face au Danemark

Vingt ans après l'exploit, franceinfo revient sur l'épopée de l'équipe de France lors de la Coupe du monde 98. Ce jour-là, la France, déjà qualifiée, affronte le Danemark, l'occasion de faire jouer ses remplaçants.

FRANCEINFO

La qualification est déjà assurée, mais il faut marquer les esprits et faire jouer les remplaçants. Le troisième match de poule du Mondial 1998 voit la France s'opposer au Danemark. Laurent Blanc raconte : "On a un joueur expulsé et on doit se préparer pour le troisième match. On a gagné les deux premiers, donc on est qualifié". Aimé Jacquet peut ainsi faire jouer ceux qui n'avaient pas eu l'occasion d'entrer sur le terrain lors des deux premiers matchs. "C'est important, parce que la vie de groupe est importante pour gagner une coupe du monde", poursuit Laurent Blanc.

Bernard Lama se retire pour l'esprit d'équipe

Bernard Lama devait donc jouer à la place de Fabien Barthez, mais a la présence d'esprit de se retirer. Henri Émile, intendant de l'équipe de France en 98, raconte "Bernard Lama dit 'il ne faut pas me faire jouer, le gardien de but c'est particulier, si je fais un grand match, on va m'opposer à Barthez et il a besoin de sérénité". Pari gagné, l'équipe de France bat le Danemark 2-1 et s'envole vers les huitièmes de finale.

Les gardiens de but des Bleus en 1998, Fabien Barthez et Bernard Lama.
Les gardiens de but des Bleus en 1998, Fabien Barthez et Bernard Lama. (OLIVIER MORIN / AFP)