Enfance : la face cachée des comptines

"Une souris verte, qui courait dans l'herbe"... Savez-vous ce que cette comptine raconte vraiment ? France 2 vous apporte des éléments de réponse. 

France 2

"Une souris verte, qui courait dans l'herbe"... c'est la comptine la plus mignonne et la plus célèbre. Mais connaissez-vous l'histoire terrible cachée derrière ces paroles ? Des historiens se sont penchés sur la question : la souris verte raconte une scène de torture, celle d'un soldat vendéen sous la révolution. On les surnommait les souris, plongé dans l'huile bouillante et dans l'eau bouillante. Beaucoup de comptines cachent ainsi un double sens, une histoire pour les adultes.

Des chansons qui s'adressaient autant aux parents qu'aux enfants

"Nous n'irons plus aux bois" parle des maisons closes fermées par Louis XIV en 1684. À l'époque, à Paris, ces établissements accrochaient des lauriers aux façades. Les maisons sont fermées, les lauriers sont coupés. Et même À la claire fontaine a un sens caché : elle est remplie d'allusions sexuelles. Autrefois, ces chansons s'adressaient autant aux parents qu'aux enfants. La mère Michel qui avait perdu sa virginité, le roi Dagobert qui avait tant de maitresses qu'il n'avait pas le temps de remettre sa culotte à l'endroit... Tous se sont assagis. Alors ce soir, vous pourrez lire une comptine à vos enfants sans vous inquiéter.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des élèves autour d\'une institutrice en région parisienne, le 14 septembre 1972.
Des élèves autour d'une institutrice en région parisienne, le 14 septembre 1972. (AFP)