En plein confinement, la France commémore le 8-Mai 1945 : revivez la cérémonie présidée par Emmanuel Macron

Compte tenu de la situation exceptionnelle liée à l'épidémie de coronavirus, le 75e anniversaire de la victoire des Alliés sur l'Allemagne nazie est prévu en petit comité et sans revue des troupes.

Ce qu'il faut savoir

En raison du confinement et de la situation sanitaire en France, liés à l'épidémie de coronavirus, le 75e anniversaire marquant la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe se déroulera dans un format restreint. Pour suivre cette commémoration, vendredi 8 mai, la rédaction de France Télévisions se mobilise et propose, à partir de 9h35, une émission spéciale présentée par Julian Bugier et que vous pouvez voir sur France 2 et franceinfo (canal 27) ainsi que notre site franceinfo.fr.

Le dispositif. Pour commenter cet événement, le présentateur sera accompagné de Nathalie Saint-Cricq, éditorialiste politique de France Télévisions, de Pierre Servent, spécialiste des questions de défense et de stratégie, de l'historien Fabrice d'Almeida, de la philosophe Cynthia Fleury, et du journaliste et écrivain Eric Fottorino. 

 Un 8-Mai pas comme les autres. Porte-drapeaux et anciens combattants habituellement conviés l'ont bien compris, ce 8-Mai se fera sans eux. Aucun public, aucune école ou collège ne sont invités autour de l'Arc de triomphe, où seront uniquement présents le Premier ministre, Edouard Philippe, la ministre et la secrétaire d'Etat aux Armées, Florence Parly et Geneviève Darrieussecq, ainsi que la maire de Paris, Anne Hidalgo.

 Sans revue des troupes. Emmanuel Macron déposera une gerbe devant la statue du général de Gaulle, avant de remonter les Champs-Elysées, et de raviver la flamme au pied de la tombe du Soldat inconnu, sous l'Arc de triomphe. Pour la première fois le président de la République ne passera pas les troupes en revue. 

La chute de l'Allemagne nazie. Le 8 mai 1945 correspond à la victoire des Alliés sur le IIIe Reich et marque la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe avec La capitulation sans conditions de l'armée allemande.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #8MAI

22h14 : La reine d'Angleterre a adressé un message à ses sujets, en cet anniversaire de la victoire sur l'Allemagne nazie : "nos rues ne sont pas vides, elles sont pleines de l'amour et de l'attention que nous avons les uns pour les autres", a notamment déclaré Elizabeth II dans un Royaume-Uni confiné.

18h28 : Une fosse commune contenant les restes de 134 soldats soviétiques faits prisonniers puis exécutés par les nazis pendant la Deuxième guerre mondiale a été mise au jour en Russie au moment même où elle s'apprête à célébrer les 75 ans de la victoire de 1945. Il s'agit de prisonniers d'un camp à "régime très sévère" établi en 1941 à Louga, une ville occupée par les forces allemandes qui assiégeaient Léningrad (aujourd'hui Saint-Pétersbourg), explique le Comité d'enquête russe.

12h01 : Midi ! Voici le point sur l'actualité :

• Crise du Covid-19 oblige, Emmanuel Macron a présidé à Paris la cérémonie marquant le 75e anniversaire de la victoire sur le nazisme en format restreint, sur une place de l'Etoile quasiment vide.

• La France aborde son dernier week-end cloîtré en se préparant à un déconfinement très progressif à partir de lundi, avec la hantise d'une seconde vague de l'épidémie de coronavirus qui a déjà fait près de 26 000 morts. Voici les prochaines dates qui seront également importantes.

• La décision de maintenir ou non l'oral du bac de français pour les classes de première sera prise "d'ici à la fin du mois de mai", a déclaré ce matin sur France Inter le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer.

• Selon le dernier bilan officiel, publié hier soir par la Direction générale de la santé, le virus a causé 25 987 décès depuis le 1er mars, soit 178 de plus sur les dernières 24 heures, dont 9 601 dans les établissements médico-sociaux et les Ehpad (+29). La pression sur les services de réanimation continue de s'alléger, avec 186 patients atteints du Covid-19 en moins.

11h42 : J'ai laissé entendre plus tôt dans ce direct que ce vendredi 8 mai était férié pour la première fois en Allemagne pour "célébrer la libération du nazisme". C'était une approximation : comme l'expliquent nos confrères de La Croix, cette journée est uniquement chômée dans la ville-Etat de Berlin, et ce à titre exceptionnel, même si l'idée de pérenniser ce choix fait débat. L'an prochain, le 8 mai y redeviendra un jour comme les autres. Je vous présente mes excuses pour cette imprécision, et remercie nos lecteurs d'outre-Rhin qui me l'ont signalée.

11h21 : Les cérémonies du 8-Mai à Paris, marquées par d'importantes restrictions liées à la pandémie de coronavirus, sont désormais terminées.

11h09 : Pandémie de Covid-19 oblige, Emmanuel Macron salue les anciens chefs de l'Etat, la maire de Paris, ainsi que les responsables militaires à distance.

11h21 : Voici, en vidéo, l'hommage rendu par Emmanuel Macron au Soldat inconnu.

11h20 : Emmanuel Macron a déposé une gerbe devant la tombe du Soldat inconnu, avant de raviver la flamme au pied de l'Arc de triomphe.

11h20 : Notons qu'outre les présidents de l'Assemblée nationale et du Sénat, les deux anciens présidents de la République François Hollande et Nicolas Sarkozy sont présents au pied de l'Arc de triomphe.

10h51 : Emmanuel Macron est arrivé sur les Champs-Elysées, où il s'est recueilli devant la statue du général de Gaulle. Suivez les cérémonies du 8-Mai en direct et en vidéo avec nous.

11h18 : Les Algériens parlent de 45 000 victimes lors de ces massacres. Les Français de 1 500 à 20 000 morts, dont 103 Européens. En février 2017, alors qu'il était candidat à la présidentielle, Emmanuel Macron, en visite à Alger, avait qualifié dans une interview à un média local la colonisation de l'Algérie de "crime contre l'humanité", de "vraie barbarie", ce qui lui avait valu de vives critiques de responsables politiques de droite.

11h17 : Ce 8 mai marque aussi le 75e anniversaire des massacres perpétrés par les forces de l'ordre françaises en Algérie, notamment à Sétif et Guelma. Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a décidé hier d'instaurer une "journée de la Mémoire" en souvenir de ces événements, qualifiés de "crimes contre l'humanité".

10h35 : C'est une grande première cette année : à Berlin, ce 8 mai est férié. Outre-Rhin, on ne célèbre pas la victoire des armées alliées, mais le 75e anniversaire de libération du nazisme, explique notre confrère de France 2 Laurent Desbonnets.

09h36 : Les cérémonies du 75e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale, grandement perturbées par le confinement lié au Covid-19, vont débuter. Suivez-les en direct avec nous en cliquant ici.