Découverte : un ancêtre de plus

À partir de restes d'os retrouvés aux Philippines, il a pu être établi que des humains de petite taille ont vécu il y a plus de 50 000 ans. Ce qui prouve que l'évolution de l'homme n'a pas été la même partout dans le monde.

France 3

Des fragments de squelette d'une espèce humaine dont on ignorait l'existence ont été retrouvés dans une grotte de l'île de Luzon aux Philippines. L'Homo Luzonensis, c'est son nom, est donc un contemporain de l'espèce à laquelle nous appartenons. "Aujourd'hui on se retrouve avec cinq espèces. Il y avait donc une diversité qu'on ne soupçonnait pas auparavant", explique Jean-Renaud Boisserie, directeur du département de paléontologie de l'université de Poitiers.

Plus proche de quelle(s) espèce(s) ?

Ce nouveau cousin a des caractères très primitifs, et d'autres plus modernes. Ses dents par exemple ont trois racines, comme celle des australopithèques, mais d'autres sont plus proches de celles de l'homo sapiens. Cet ensemble de caractères n'était en tout cas connu chez aucune espèce du genre homo. Les recherches ne font que commencer.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
La grotte de Callao (Philippines) où ont été retrouvés les restes fossiles d\'Homo luzonensis, ici le 9 août 2011.
La grotte de Callao (Philippines) où ont été retrouvés les restes fossiles d'Homo luzonensis, ici le 9 août 2011. (FLORENT DETROIT / FLORENT DETROIT )