Cet article date de plus de deux ans.

Débarquement : le 6 juin 1944 à travers les yeux des Normands

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Débarquement : le 6 juin 1944 à travers les yeux des Normands
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le 6 juin 1944 a autant marqué les soldats que les civils qui l'ont vécu. 3 000 Normands ont perdu la vie durant le Débarquement.

Leur maison de Trévières (Calvados) était occupée depuis des mois par les Allemands. Claude Feutry avait 15 ans quand Américains et Britanniques ont débarqué en Normandie le 6 juin 1944. Jusqu'au petit matin, les Alliés bombardent les côtes pour faciliter l'accostage des bateaux. "À 8 heures du matin, un obus de Marine arrive dans un champ et les éclats me passent au-dessus de la tête. C’est là qu'à l'espérance succède la peur de mourir", se souvient le Normand. À la vue du premier soldat américain, il évoque sa joie et son étonnement devant toute la technologie des équipements.

Des maisons bombardées

Mais pour empêcher les Allemands de se replier, les GI's détruisent des villes entières. Arlette Varin avait 10 ans lorsque sa maison de Lisieux (Calvados) a été bombardée. Son frère et sa grand-mère n'ont pas survécu à l'attaque, sa mère fut handicapée à vie. Pour ces survivants le 6 juin est resté à jamais le jour d'un immense chagrin. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Histoire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.